Société » Economie - Emploi »

Economie - Emploi


Stages en entreprise : panne d’ascenseur

Mardi, 11 Mars, 2014
Logo

Pourquoi certains élèves des lycées professionnels galèrent-ils pour trouver un stage ? Qui sont les entreprises qui discriminent et sur quels critères ? Peut-on, en cette matière, parler de généralité ? Comment et pourquoi faut-il réagir face à cette situation ?

Chercher une entreprise susceptible de proposer un stage lorsqu’on a quinze, seize, dix-sept et même dix-huit ans et qu’on est livré à soi-même, sans réseau, parfois sans outils, ce n’est pas la chose la plus facile, ni la plus motivante qui soit. Selon les témoignages que nous avons récoltés au cours de l’action SOS Stage, les élèves issus d’établissements situés en ZUS (zone urbaine sensible) sont souvent discriminés.

Le Sujet Tabou

Lundi, 10 Mars, 2014
Logo

Ils ne veulent plus en parler. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils avaient une petite réticence au début quand on leur a prononcé le mot « ... ». Au lycée Denis Papin, ça été vécu presque comme un traumatisme. « On ne veut plus de ça » répètent l'un après l'autre les professeurs en face de moi.

Ils sont une quinzaine. Il y a une heure que cette réunion a commencé. Mais c'est maintenant que les langues se délient : « L'autre fois, on n'a vraiment pas apprécié ». Ils se sont sentis blessés. Pire : arnaqués ! Depuis « nous sommes un peu méfiants avec les... » m'avoue le proviseur Monsieur Solmy, toujours d'un calme olympien avec moi mais que le sourire en coin dissimule mal la possibilité de la colère.

 

Le désengagement qui rend Zéro

Vendredi, 7 Mars, 2014
Logo

La démotivation dans les lycées pro touche également le corps professoral. Quel est cet enjeu souterrain qui empêche d'enseigner dans de bonnes conditions ?

Un lycée professionnel est un terrain fertile pour la démotivation. Pas seulement pour les élèves qui y viennent, souvent mal orientés, ou déjà habités par un fatalisme qui vous coupe l'herbe sous le pied. Pas seulement pour ceux qui reçoivent un enseignement, mais aussi pour ceux qui le délivrent. Rares sont ces professeurs qui ne semblent pas avoir le visage dessiné par des traits tirés par l'ennui, la lassitude, ou je ne sais quel autre argument pour justifier un certain désengagement.

 

Des stages pour tous

Jeudi, 6 Mars, 2014
Logo

Témoin privilégié des difficultés que rencontrent les lycéens professionnels à trouver des stages qualifiants, SOS Stage lutte contre la discrimination au quotidien au cours de permanences dynamiques et dynamisantes.

Prendra-t-on un jour la mesure de la formidable machine à insérer qu’est le dispositif SOS Stage ? Nous pouvons en parler avec d’autant plus de légitimité que nous avons été, pendant trois ans, au cœur des rouages de cet édifice tout en complexité, en connectivité, en réactivité et parfois aussi en réaction. Réaction contre les dysfonctionnements relationnels entre adolescents et adultes, entre personnel pédagogique et élèves, entre patrons et stagiaires.

 

SOS Stage, qu’est-ce que c’est ?

 

Le Gâchis de la Mal-Orientation

Mercredi, 5 Mars, 2014
Logo

Les élèves de lycées pro atterrissent dans ces filières souvent parce que mal orientés. Cela ajoute au malaise d'une administration mal administrée.

On n'est peut-être pas sérieux quand on a 17 ans, mais on a des rêves, parfois, qu'on croit pouvoir rattraper un jour. C'est le cas de Noémie. Elle aura 17 ans à la fin de l'année scolaire. Elle est souriante, pleine de vie comme on dit. Et elle est sûre de ses choix. En gros, pas désespérée pour un sou, si cette année elle est élève en secrétariat dans un lycée pro, une année perdue ? C'est pas grave : elle est de passage. Et rien que de passage. Oui, Noémie, elle, ce qu'elle veut faire ? C'est devenir coiffeuse. Mais, qu'est-ce qu'elle fait ici alors ?

Comme un ghetto dans ma tête

Mardi, 4 Mars, 2014
Logo

Beaucoup d'élèves s'auto-discriminent. C'est même devenu leur norme.

« Il n'y a que les gens comme moi ici » dit avec une certaine amertume, pour ne pas dire un certain dégoût Lionel. Il a 16 ans. Il est élève au lycée professionnel de Pavillons sous-bois. Je regarde autour : dans la cour des adolescents comme lui effectivement, des garçons, parfois des filles. Mais je ne comprends pas. Que veut-il dire par « comme moi » ? « Bah ils sont comme moi, on est tous pareils ».

CV anonyme : une arme négligée ?

Lundi, 30 Décembre, 2013
Logo

Le premier contact avec l’employeur se matérialise par l’envoi d’un curriculum vitae (CV). Dans tous les exemples de discrimination à l’embauche, le CV permet à l’employeur de s’attacher à des informations, notamment l’adresse, le nom, le sexe, qui n’ont pourtant aucun lien avec l’offre d’emploi.

 

Le CV anonyme : qu’est ce que c’est ?

 

Aussi a émergé, depuis plus d’une quinzaine d’années, l’idée d’anonymiser les CV. Cela consiste à effacer les données contenant une indication sur le sexe, l’origine, la nationalité, et l’adresse de tous les candidats, dès la réception des CV. Une fois cette étape effectuée, il faut transmettre les candidatures aux responsables des services concernés par l’offre d’emploi.

Rapport Pécault-Rivolier : la montagne accouche d’une souris

Vendredi, 27 Décembre, 2013
Logo

Le 17 décembre 2013, un rapport relatif à la discrimination dans le domaine de l’emploi a été rendu aux Ministres du Travail, de la Justice et des Femmes. Ce rapport préconise la création d’une action de groupe qui n’aurait pas les caractéristiques de la class action. La Maison des Potes – Maison de l’Egalité interpelle les pouvoirs publics sur cette question.

 

Chronopost : transport rapide et discrimination express

Jeudi, 26 Décembre, 2013
Logo

 

« Je soussigné, M…………., représentant les transports ……….., déclare ne pas avoir l’intention de faire appel à des salariés étrangers pour l’exécution des prestations Chronopost. En vous souhaitant bonne réception ».

 

Ikea sauve ses meubles... en vain

Mercredi, 25 Décembre, 2013
Logo

 

En  janvier 1999, un fax anonyme provenant d’un employé d’IKEA était envoyé à SOS Racisme et le MRAP. Celui-ci contenait la copie d’un mail que Madame Malmquist, chargée de la campagne de diffusion des catalogues IKEA, a transmis en avril 1998 aux différents directeurs des ressources humaines. Elle y définissait un profil de recrutement exclusif : « Pas de personnes de couleurs. »

 

« C’est malheureux à dire » explique-t-elle « mais on leur ouvre moins facilement la porte ». Dès lors, les organisations antiracistes décident de saisir le procureur de la République de Versailles qui ouvre alors une enquête.