Société » Economie - Emploi »

Economie - Emploi


Eco-emploi en Europe

Mercredi, 6 Novembre, 2013
Logo

En Espagne comme en Allemagne, et dans la plupart des pays d’Europe, les travailleurs étrangers hors Union Européenne sont les premières victimes de la flexibilité avec les femmes. Quand la crise économique survient, ce sont les premiers à être au chômage.

En Angleterre, David Cameron envisage même de réserver l’allocation chômage aux seuls ressortissants britanniques. Le recours à l’intérim (au lieu de stabiliser les employés en CDI) frappe en premier lieu les étrangers et cette politique ne concerne pas que le secteur privé, au contraire... L’état, dans la plupart des pays européens, comme en France, réserve les emplois stables du secteur public aux européens et concède aux étrangers non européens les emplois de vacataires.

Un vrai fonds pour les associations

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Denis Lucas, représentant de la ligue de l’enseignement au FNDVA.au titre de la Ligue de l'Enseignement, approuve le retour d’un fonds dédié à la vie associative paritaire prélevé sur la loterie nationale.

 

 

Défendons le droit à la formation grâce aux entreprises citoyennes

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Lorsque l’Etat inscrit un jeune dans une filière professionnelle, il est aussi responsable des semaines de stage que ce lycéen aura à effectuer. C’est une obligation du proviseur de garantir le stage, mais les moyens effectifs manquent cruellement.

Si on compare l’espérance d’études d’un jeune des quartiers populaires à celle d’un enfant de classe moyenne, il n’y en aura qu’un qui étudiera jusqu’à 25 ou 28 ans, et qui va coûter à l’Education Nationale toute sa carrière d’étudiant. Le lycéen professionnel s’arrête souvent à 18 ou 20 ans. Il faudrait mettre le paquet pour ceux qui font ces filières-là, pour que le peu de temps qu’ils passent dans les études aboutisse véritablement à des qualifications. Comme Leïla Chaibi, la FNMDP soutient clairement la réorientation des fonds au bénéfice des lycées professionnels.

M. Massrour défend les Noirs avec des casquettes !

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Mehdi Massrour, conseiller général du département du Nord, en charge de l’insertion professionnelle, mise sur l’apprentissage, en expliquant le besoin de connexion réelle avec la population.

 

Le Jeune n’est pas un sous-salarié !

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Pour Leïla Chaibi, du Parti de Gauche, l’Education Nationale et les entreprises doivent fournir un effort conséquent pour l’accès aux stages. Et pour cause : « un jeune apporte de la valeur ajoutée à l’entreprise ».

 

Nous on avait une proposition au Front de Gauche pendant la campagne présidentielle, c’était d’augmenter de 50 % l’investissement de l’Etat dans l’enseignement professionnel pour qu’il ait une égalité entre l’enseignement professionnel, l’enseignement général, l’enseignement technique.

 

La CFDT contre le bizutage fait à la Jeunesse

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Pour Jean-Louis Malys, secrétaire Nationale de la CFDT, la jeunesse de France est discriminée dans le marché du travail. Alors la centrale réalise des expériences en faveur des jeunes.

 

« Si on fait reculer la précarité, on fait reculer déjà les discriminations ». On est actuellement dans une société qui considère finalement que les jeunes doivent passer par une forme de bizutage avant d’avoir le travail stable. Aujourd’hui il y a une proposition qui est un véritable piège, c’est le contrat unique où « plus on est jeune dans le travail et moins on serait protégé », à la CFDT on s’oppose totalement à ça.

 

Une situation préoccupante pour les jeunes espagnols

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Enric Canet nous parle de son vécu en Espagne et des difficultés rencontrées par les jeunes pour trouver un emploi.

 Si on prend le cas l’Union Européenne, l’Espagne a une situation très difficile relativement à ses partenaires, nous connaissons un des plus important taux de pauvreté pour les jeunes. Bien sûr c’est une situation nouvelle pour une jeunesse nouvelle qui n’a pas connu le Franquisme.

 

Pour une expérimentation de l’entreprise pendant la formation

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Présidente de la Confédération Etudiante, syndicat étudiant, Cindy Pétrieux évoque le manque de passerelle entre les entreprises et les universités. Un manque cruel qui se fait sentir à tous les niveaux du monde de l’apprentissage.

 

Il faut que les étudiants puissent avoir accès à une expérimentation de l’entreprise. Nous avons remarqué que l’une des grandes difficultés pour les étudiants réside dans un manque de connaissances des codes de l’entreprise. On ne sait pas c’est quoi l’entreprise. On ne sait pas comment ça s’organise. On ne sait pas à qui on va avoir affaire quand on va chercher un stage ou un premier emploi.

 

Randstad : « de l’associatif à l’intérieur de l’entreprise »

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Aline Crépin, responsable à l’institut Randstad, explique que l’Etat doit être exemplaire…. comme sa société essaie de l’être à travers divers initiatives citoyennes, dont SOS Stage.

 

On parle beaucoup de droit au stage, de droit à l’entreprise mais il y a aussi l’Etat qui doit être exemplaire. On compte beaucoup sur les entreprises. On parle aussi beaucoup des entreprises d’une manière générale mais dans la réalité des entreprises il y a à la fois les TPE ou les artisans et les grandes entreprises, et là on n’est pas du tout dans les mêmes idées, ni dans les mêmes moyens d’action.

 

Impliquons les entreprises dans la formation professionnelle. La réponse de P. Poutou

Lundi, 21 Mai, 2012
Logo

On est sur la même longueur d’onde. Il y a une discrimination énorme et qui doit s’aggraver. Moins les patrons proposent de boulot, plus ils licencient, et il y a une sélection qui se fait de plus en plus donc il faut trouver un moyen pour donner un boulot aux jeunes des quartiers pauvres.
Cela signifie imposer une transparence. Il faut que les associations mettent leur nez dedans. Pour commencer, il faut interdire les licenciements, par rapport à la jeunesse, pour qu’elle puisse vivre, qu’elle ait une allocation d’autonomie si elle n’a pas de boulot. Et défendre l’idée que l’apprentissage doit être payé intégralement.