Société » Economie - Emploi »

Economie - Emploi


En finir avec les emplois fermés !

Mardi, 10 Avril, 2012
Logo

Candidate à sa propre succession en tant que députée de Paris pour le Front de Gauche, Martine Billard s’engage pour notre proposition contre les emplois fermés :et pour que cesse la discrimination dans le travail.

 

 

La France compte 5,3 millions d’emplois fermés aux étrangers non européens, soit 21 % des emplois. Si l’essentiel de ces emplois fermés (4,5 millions) relève de la fonction publique, on trouve également des professions relevant du secteur privé, et notamment de l’exercice libéral (professions réglementées ou relevant d’un Ordre) : avocats, médecins, architectes, pharmaciens, débitants de boisson, gardiennage... Ainsi, chaque année, plus de 130 000 recrutements sont interdits aux étrangers non communautaires à la recherche d’un emploi.

Lettre ouverte aux Entreprises

Mardi, 3 Avril, 2012
Logo

En faveur des élèves des lycées professionnels, le dispositif SOS Stage est une solution contre les discriminations et pour l’émancipation de ces élèves. Mais cette plateforme internet, qui lie d’un côté les élèves et de l’autre les entreprises, malgré toute son ingéniosité inhérente, sa modernité pertinente, ou son coaching dynamisant, vous l’aurez compris, ce dispositif ne peut atteindre son but sans votre appui. Si les entreprises ne veulent plus transmettre leur savoir, leurs compétences, leurs expériences, alors ce n’est pas seulement une crise financière et économique que nous essuyons, mais c’est aussi une crise morale et suicidaire. En adhérant à l’Action SOS Stage, les entreprises vont plus loin qu’éviter un procès pour manque de diversité, ces entreprises vont plus loin encore que montrer leur citoyenneté --- ces entreprises en adhérant à SOS Stage s’inscrivent dans une logique de progrès et de prospérité. Une logique gagnant-gagnant.

Gagnant pour l’élève (et toute l’équipe enseignante), et gagnant pour l’entreprise. Quand un élève s’inscrit sur le site, son objectif est de trouver sa future entreprise partenaire, qui elle-même s’est inscrite au préalable sur la plateforme.

Les nouveaux dynamiseurs

Mardi, 3 Avril, 2012
Logo

Lucas Dufour et Teddy Ambroise ont repris le flambeau de SOS Stage pour « dynamiser » les élèves du lycée professionnel Pierre Mendès-France à Villiers-le-Bel. Ils nous avouent tout.

 

 

Outre le fait qu’ils sont tous les deux étudiants, Lucas Dufour et Teddy Ambroise ont un autre point commun : « Je me suis senti intéressé par l’action », nous dit Lucas. « J’ai trouvé que la démarche avait quelque chose de civique ». Quant à Teddy, l’idée d’aider les jeunes en insertion lui a plu « Ça correspondait à ce que je voulais : travailler dans l’insertion et avec les jeunes ».

 

Les Premiers Dynamiseurs

Mardi, 3 Avril, 2012
Logo

Camille et Mfamara ont été les 1ers « Dynamiseurs » de l’Action SOS Stage, jeunes, réactifs, et… dynamiques.

 

 

 

« On a pu apporter notre contribution au projet ». Camille Keita et Mfamara Sané ont fait bien plus que ça. Au cours de leur mission au sein de la Fédération des Maisons des potes, ces  étudiants au sourire lumineux ont été les premiers dynamiseurs de l’Action SOS Stage. « Motiver les lycéens, leur redonner confiance, les conseiller… » voilà ce qu’ils ont fait 6 mois durant, au lycée Pierre-Mendès France de Villiers-le-Bel (95).


Casino : « Nourrir un monde de diversité »*

Mardi, 3 Avril, 2012
Logo

Directeur de la promotion de la diversité du groupe Casino, Mansour Zoberi nous dit pourquoi le groupe Casino soutient l’action SOS Stage. 

 

 

 

Pour quelles raisons Casino a-t-il décidé de verser sa taxe d’apprentissage à SOS Stage ?

De Nouveaux lycées, De nouveaux Horizons

Mardi, 3 Avril, 2012
Logo

En Région Parisienne, l’Action SOS Stage bénéficie déjà à deux lycées, et trois autres toquent à la porte. Sans compter l’extension nationale.

C’est bientôt l’avalanche ! Le nombre de lycées qui bénéficient de l’Action SOS Stage grandit. Essentiellement dans la région parisienne, mais pas seulement. Après Pierre-Mendès France de Villiers-le-Bel, le lycée pilote (voir page 8), puis le lycée Jules Verne de Sartrouville (voir page 9), c’est au tour de trois autres lycées de venir grossir le rang des pionniers (voir carte en-dessous). « L’Année zéro » a déjà commencé pour le lycée Nicolas Ledoux de Pavillons-Sous-Bois (spécialisé en construction, entretien du patrimoine, menuiserie…).

Parole d'élève à Sartrouville

Mardi, 27 Mars, 2012
Logo

Sartrouville est un lycée spécialisé en spectacles et confection de costumes. Sacha a sillonné le lycée le temps d’un reportage,
histoire de comprendre qui sont ces jeunes qui recherchent un stage qualifiant.

« J’espère que le fait d’avoir un partenaire supplémentaire, tel que SOS Stage, nous permettra de caser tous les élèves », me confie Mme Caillat, la proviseure adjointe, après avoir passé l’entrée des artistes au lycée Jules Verne de Sartrouville. Je file et ne m’arrête que pour saisir des instants de la vie des élèves. Premier stop, cours d’électricité. Puis, cours d’accessoire. Après, cours de nettoyage. Enfin, atelier costumes.

Villiers-le-bel : Parole de proviseur

Mardi, 27 Mars, 2012
Logo

Madame Pailhé, la nouvelle proviseure adjoint de Pierre-Mendès France de Villiers-le-Bel (95), premier lycée à avoir signé pour SOS Stage, est sur la même longueur d’ondes que cet outil d’émancipation.

« J’aime pas être dépendante d’un téléphone, c’est pour ça que vous me voyez courir partout ! » Madame Pailhé comme un « chef d’entreprise mais qui n’a pas d’objectif productif », use de son énergie dans tous les couloirs. La nouvelle proviseure adjoint du lycée pro de Villiers-le-Bel (menuiserie, métallurgie, installation sanitaire et thermique…), entretient le lien entre ses élèves et l’outil crée par la Fédération Nationale des Maisons des Potes.

 

Le groupe Randstad France parraine et signe

Mardi, 27 Mars, 2012
Logo

C’est par la voix de son Directeur Général Délégué, Abdel Aïssou, que le groupe RANDSTAD France est venu apporter son soutien au projet plateforme internet dédié aux lycéens du secteur professionnel et visant à leur faciliter l’accessibilité aux stages.

Abdel Aissou vous êtes parrain du projet « plateforme internet » qui vise à rapprocher le monde de l’entreprise et les lycées professionnels. Pourquoi était-il important pour vous de participer à cette action ?

Un site de rencontres pas comme les autres www.sos-stage.fr

Mardi, 27 Mars, 2012
Logo

Trouver un stage qui me correspond, dialoguer directement avec les entreprises proches de chez moi, c’est la mission que s’est assigné le site SOS Stage.

Finie la bonne vieille lettre de motivation envoyée à l’aveuglette et qui finit à la poubelle, révolus les coups de fil aléatoires qui relèvent plus du harcèlement que d’une réelle prospection et qui s’achèvent en messages griffonnés et vite oubliés. Dans la jungle de la recherche d’un stage pour les jeunes lycéens pro, la mise en relation directe ne sera bientôt plus l’apanage que de quelques privilégiés qui ont la chance de bénéficier d’un réseau (famille, amis…) mais de tous.