Villiers-le-bel : Parole de proviseur


Mardi, 27 Mars, 2012
Logo

Madame Pailhé, la nouvelle proviseure adjoint de Pierre-Mendès France de Villiers-le-Bel (95), premier lycée à avoir signé pour SOS Stage, est sur la même longueur d’ondes que cet outil d’émancipation.

« J’aime pas être dépendante d’un téléphone, c’est pour ça que vous me voyez courir partout ! » Madame Pailhé comme un « chef d’entreprise mais qui n’a pas d’objectif productif », use de son énergie dans tous les couloirs. La nouvelle proviseure adjoint du lycée pro de Villiers-le-Bel (menuiserie, métallurgie, installation sanitaire et thermique…), entretient le lien entre ses élèves et l’outil crée par la Fédération Nationale des Maisons des Potes.

 

Cette ancienne prof de techno (pendant 10 ans, formation génie mécanique) a fait le choix de travailler dans un « lycée pro avec des difficultés ». Son énergie se double d’une volonté d’organiser des réformes et des projets ; des réformes afin « d’amener les élèves à une formation qui leur correspond dans de bonnes conditions », des projets comme « peut-être faire venir les entreprises, mettre en place des mini stages… ». Pour elle, il s’agit de ne pas « juste faire des études par défaut ».

 

S’engageant dans une revalorisation personnelle (une confiance renforcée grâce aux dynamiseurs) et une revalorisation de la voie professionnelle (contre les aprioris sur les lycées pro), l’Action SOS Stage convient parfaitement à cette femme dynamique, autoritaire mais pas trop, qui a « envie de faire évoluer les choses, et d’amener les jeunes à un but précis : s’émanciper ».

 

 

 

Dolpi

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.