Ville et Quartier


>> Tous les articles de la rubrique Ville et Quartier

Vendredi, 1 Novembre, 2013
Logo

Dans un grand nombre de pays d’Europe, comme en Espagne ou en Autriche, les immigrés sont surreprésentés dans l’habitat indigne, souvent victimes de marchands de sommeil.

0 commentaire(s)
Dimanche, 20 Mai, 2012
Logo

Le rêve français pour moi, c’est celui de la passion de l’égalité. C’est pourquoi je me sens tellement française, parce que toute ma vie j’ai poursuivi cet idéal d’égalité et de justice.
Pourtant, sous mes yeux, j’ai vu notre pays reculer, se résigner, voire renoncer. Trop souvent, nous avons renoncé face à cette promesse.

0 commentaire(s)
Dimanche, 20 Mai, 2012
Logo

Le FG est favorable à cette proposition nécessaire pour garantir l'égalité de traitement des dossiers et donc des personnes en dehors de toute discrimination et clientélisme.

0 commentaire(s)
Dimanche, 20 Mai, 2012
Logo

Je suis très attaché à la mixité dans les zones urbaines sensibles, seule à même de restaurer le « vivre ensemble » dans nos villes et nos villages. Cette question est centrale et le socle de toute politique qui vise à combler la fracture territoriale et sociale. La loi SRU doit être appliquée. Dans les zones de tension, des préfets « logement et cohésion sociale » seront nommés. Ils seront chargés de résoudre les problèmes d’urbanisme qui gênent la construction de nouveaux logements et pourront, si nécessaire, délivrer les permis de construire en lieu et place des élus qui ne respecteraient pas la loi. Le taux de logements sociaux, dans ces zones de tension, passera à 25 %. Je souhaite aussi faciliter l’accès de tous au parc privé par une mutuelle pour le logement qui prendra en charge les cautions.

0 commentaire(s)
Dimanche, 20 Mai, 2012
Logo

Je suis pour la lutte contre la discrimination au logement. Je ne sais pas si le simple anonymat pourra faire sauter ce verrou parce qu’éffectivement il est aussi sur le terrain social et donc sur les fiches de paye.

0 commentaire(s)
Dimanche, 20 Mai, 2012
Logo

On est d’accord avec cette proposition mais ça ne suffit pas. C’est à minima, parce que l’on sait que les préjugés, la discrimination, on ne la fera pas disparaître comme ça d’un claquement de doigts. Évidemment, il faut passer par un système où on anonymise tous les dossiers, mais il faut une totale transparence. Ca pose la question du service public du logement. Il faut que les salariés qui travaillent dans ce secteur puissent s’en mêler, ainsi que l’ensemble de la population.

0 commentaire(s)
Syndiquer le contenu

>> Tous les articles de la rubrique Ville et Quartier