Les Premiers Dynamiseurs


Mardi, 3 Avril, 2012
Logo

Camille et Mfamara ont été les 1ers « Dynamiseurs » de l’Action SOS Stage, jeunes, réactifs, et… dynamiques.

 

 

 

« On a pu apporter notre contribution au projet ». Camille Keita et Mfamara Sané ont fait bien plus que ça. Au cours de leur mission au sein de la Fédération des Maisons des potes, ces  étudiants au sourire lumineux ont été les premiers dynamiseurs de l’Action SOS Stage. « Motiver les lycéens, leur redonner confiance, les conseiller… » voilà ce qu’ils ont fait 6 mois durant, au lycée Pierre-Mendès France de Villiers-le-Bel (95).


Pour Camille, en licence Direction Ressources Humaines, réorientée en psycho : « l’idée a été d’accompagner les lycéens à aller de l’avant malgré leurs difficultés à trouver un stage, et plus  tard à trouver un métier, en définitive les aider à construire leur avenir ». Pour cette jeune fille de 21 ans, SOS Stage, « c’est le coup de pouce ». Mfamara, en master2 sociologie « conduite du changement », ajoute : « la mission d’un dynamiseur est de  responsabiliser les jeunes. C’est essentiel parce qu’à la fin de leur cursus c’est trois ponts d’interrogation. Alors nous avons à les armer ».


Tout ce coaching a pu être entendu grâce notamment à la proximité due à leur âge. Mfamara s’étonne quand même : « le plus bizarre c’est qu’on m’a appelé « monsieur ». Camille précise : « on ne doit pas être vu comme des potes, pas non plus comme des profs, entre les deux ». L’ultime conseil des pionniers aux futurs dynamiseurs : « ne pas attendre que les choses se passent, et être réactifs à la réalité du terrain.»

 

 

 

 

dolpi

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.