Lettre ouverte aux Entreprises


Mardi, 3 Avril, 2012
Logo

En faveur des élèves des lycées professionnels, le dispositif SOS Stage est une solution contre les discriminations et pour l’émancipation de ces élèves. Mais cette plateforme internet, qui lie d’un côté les élèves et de l’autre les entreprises, malgré toute son ingéniosité inhérente, sa modernité pertinente, ou son coaching dynamisant, vous l’aurez compris, ce dispositif ne peut atteindre son but sans votre appui. Si les entreprises ne veulent plus transmettre leur savoir, leurs compétences, leurs expériences, alors ce n’est pas seulement une crise financière et économique que nous essuyons, mais c’est aussi une crise morale et suicidaire. En adhérant à l’Action SOS Stage, les entreprises vont plus loin qu’éviter un procès pour manque de diversité, ces entreprises vont plus loin encore que montrer leur citoyenneté --- ces entreprises en adhérant à SOS Stage s’inscrivent dans une logique de progrès et de prospérité. Une logique gagnant-gagnant.

Gagnant pour l’élève (et toute l’équipe enseignante), et gagnant pour l’entreprise. Quand un élève s’inscrit sur le site, son objectif est de trouver sa future entreprise partenaire, qui elle-même s’est inscrite au préalable sur la plateforme. Pour que chacun trouve sa chacune, la Fédération Nationale des Maisons Des Potes aide à la constitution d’une banque de données d’entreprises. Le travail pour agrandir cette banque s’appuie sur les associations d’entreprises par bassin d’emplois, les syndicats professionnels (etc.), en sollicitant les entreprises qui ont affiché leur citoyenneté, leur adhésion à la diversité…

 

Cette banque de données est suffisamment qualifiée et pérenne pour permettre aux enseignants et aux lycéens de renseigner les disponibilités et les données précises afin d’accueillir les élèves dans un stage de qualité, correspondant réellement à leur formation. La pérennité du dispositif est un atout indéniable. Dans un lycée de ZEP, le turn over des profs qui ont des liens avec les entreprises est tellement fort que le lycée a souvent du mal à garder des éléments qui permettent par la suite de contacter de nouveau les entreprises qui avaient déjà joué le jeu. La plateforme SOS Stage devient alors pour le lycée, en complément des apports des chefs de travaux, un carnet d’adresse qui s’inscrit dans la durée.

 

La constitution d’une banque de données pérenne n’est pas le seul atout à noter dans ce dispositif. La plateforme permet d’appréhender les facilités de déplacement entre lycées et entreprises. Le procédé de mise en relation initie un suivi des dialogues entre tuteurs et lycées plus régulier et immédiat. L’outil SOS Stage, par son aspect internet, facilite le suivi des démarches engagées par le lycéen. Et ça marche dans les deux sens : l’entreprise reste en contact direct avec le tuteur du lycéen.

 

Avant ça, encore faut-il que le lycéen ait été accepté, au sein de l’entreprise, pour effectuer un stage. Les entreprises qui jouent le jeu d’accueillir sans discrimination attestent de leur respect des valeurs de la République française. Du côté de l’élève, plusieurs précisions sont apportées : l’anonymisation de sa candidature n’efface pas tout. Outre les expériences en stage déjà effectuées auparavant, les travaux, la formation… la Fédération Nationale des Maisons Des Potes se porte garant de l’attitude du futur stagiaire. Les dynamiseurs (voir pages 6 et 7) rencontrent les élèves et s’entendent avec eux sur un « savoir être » incontournable pour réussir un bon stage.

 

Chères entreprises, vous devez être sensibles à la cause de cette jeunesse qui a (violemment) envie de se former. Ce qu’on vous propose, c’est de contribuer à redonner l’espoir dans les quartiers en épousant cette dynamique innovante. De la sensibilisation à la valorisation citoyenne, la réussite de ce dispositif dépend de vous seules. La jeunesse des lycées professionnels y gagnent de la confiance en soi et un avenir plus serein, et vous, vous pouvez jouer un rôle considérable pour contribuer à l’effort de paix, et de prospérité, en inscrivant votre nom dans l’histoire d’un dispositif amené à devenir sans doute : le premier label citoyen en faveur des lycées professionnels.

 

 

 

 

Dolpi

Coordinateur National de l’Action SOS Stage

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.