Société » Education »

Education


Franck Lepage ou l’oeil du guerrier de l’Educ Pop

Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

 

Franck Lepage est l'un des huit membres de la coopérative d'éducation populaire le pavé. Militant acharné fidèle à Félix Faure, il arpente le pays et une partie de l'Europe pour présenter ses "conférences gesticulées"- mi conte/ mi clown/ mi cours d'amphi de conscientisation politique pour tous. N'oublions pas que Franck Lepage fut jusqu'en 2 000 directeur des programmes à la fédération française des maisons des jeunes et de la culture et chargé de recherche associé à l'institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire. 


Si l’on demande à Franck Lepage s’il y a dé- jà eu un Ministère de l’éducation populaire, il nous  rappelle sans hésitation qu’ « il y a eu une direction de l’éducation populaire qui a été créée au sein du Ministère de l’Education Nationale. Après la guerre il est devenu évident que le Ministère mette en place une direction centrale des adultes, l’école n’étant pas selon certain, une garantie contre la barbarie; l’instruction ne suffisant pas, il fallait aussi apporter une réflexion politique.

Education : Zéro pointe

Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

 

Avec près d'une réforme par an dans l'éducation, les ministres qui se succèdent prétendent prendre soin de l'un des domaines les plus importants de l'Etat. Pourtant cette réforme aigüe ne dissipe pas les problèmes, et au contraire, l'échec, la violence, le sentiment d'injustice prennent de plus en plus d'ampleur. Explication. 


En vérité, depuis des années, les suppressions de postes de professeurs dans les établissements s’accumulent, laissant les effectifs par classe augmenter gravement. Tout cela, dans un objectif d’économies financières, sur le dos de l’avenir de la jeunesse. Aujourd’hui, il n’est pas rare de trouver des classes à près de 40 élèves. Des établissements refusent même des élèves (au lycée). «A la FIDL, on aide ceux-ci à trouver un lycée», nous confie Leila Boubekeur, secrétaire générale du syndicat lycéen.

L'École Numérique

Lundi, 16 Août, 2010
Logo

 

Le rapport du député Jean-Michel Fourgous – Réussir l’école numérique – parle de retard français et met en cause le sous-équipement du système éducatif français. Quand la France compte huit ordinateurs pour cent élèves au primaire, le Royaume-Uni, comme la Finlande, en recense dix-sept.Et pourtant les usages dans les écoles sont en augmentation constante, mais lente, désordonnée et disparate. Le fossé numérique se creuse entre les villes qui équipent leurs écoles et celles qui ne le font pas. Il génère des inégalités inacceptables au sein de notre système éducatif républicain.


Quelle école internet ?

Le gouvernement a montré son inquiétude face à cette situation en commandant un rapport au député J.M. Fourgous, remis au premier ministre en février et dont l’ensemble de la communauté éducative attend les arbitrages ministériels. Dans ce rapport, les analyses montrent que les outils numériques en réseau dynamisent les apprentissages, augmentent les capacités de lecture et la compréhension des mathématiques, et activent l’acquisition des langues étrangères tout en réduisant l’échec scolaire grâce à une meilleure motivation des élèves.

Sécurité à l’école : une mascarade !

Lundi, 16 Août, 2010
Logo

 

Depuis des années, le ministère de l’éducation et les collectivités locales constatent une augmentation des violences à l’ecole, au college, au lycée.


Pour la FIDL qui est engagée depuis des années aux côtés des lyceens victimes de ces violences, la solution repose surtout dans le renforcement du personnel educatif au sein des etablissements scolaires. Le ministère ne l’entend toujours pas de cette oreille et se contente de mesure spectaculaires et rondement mediatisées avec les brigades mobiles de securite. En avril dernier lors des états généraux, une équipe de technocrates avait déjà tout pensé.

Rentrée scolaire version 0 % de manuel ajouté

Lundi, 16 Août, 2010
Logo

 

Si le sac scolaire des écoliers est plus que chargé, il en reste bien moins vide pour les élèves entrant en seconde. Une rentrée « light », pour les secondes, une rentrée sans manuels !


Et oui, la réforme du lycée, en plus d’être bâclée a fait prendre du retard aux éditeurs pour l’impression des manuels scolaires, car le ministre de l’éducation Luc Chatel a décidé de mettre en place précipitamment les nouveaux programmes de seconde en même temps que la réforme. Les programmes ont donc été revus et « réadaptés », les cours ont commencé mais sans les livres.

Des quotas d’élèves boursiers dans les grandes écoles

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

 

Une vaste polémique a éclaté au sujet du nombre de boursiers dans les grandes écoles. Un système injuste de reproduction sociale est plus que jamais pointé du doigt.

Retour sur les faits : le Président de la Conférence des Grandes Ecoles, au sujet de l’instauration d’un quota de 30% d’élèves boursiers, évoque un risque de baisse du niveau si l’on met en place des voies d’admission parallèles pour étudiants de milieux défavorisés. Une maladresse d’expression de sa part qui laisse entendre que la CGE serait contre toute diversification des filières d’excellence et que l’arrivée de pauvres dans les grandes écoles ferait chuter la qualité de ces enseignements.

Equipes mobiles de sécurité

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

 

Un nom qui évoque les plus grands noms des forces de l’ordre en France et pourtant... Ce sont les établissements scolaires qui seront le terrain de jeu de ces nouveaux barbouzes de la République.

Comment le gouvernement peut- il prétendre assurer la sécurité des enfants en leur adjoignant des hommes «formés aux techniques des arts martiaux» alors que ce dont ils ont le plus besoin c’est de s’en sortir dans leurs études et problèmes liés à leur âge...?

Le groupe Randstad France parraine et signe

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

C’est par la voix de son Directeur général Délégué, Abdel Aïssou, que le groupe Randstad France est venu apporter son soutien au projet plateforme internet dédié aux lycéens du secteur professionnel et visant à leur faciliter l’accessibilité aux stages. Interview. 


Abdel Aissou vous êtes parrain du projet « plateforme internet » qui vise à rapprocher le monde de l’entreprise et les lycées professionnels. Pourquoi était-il important pour vous de participer à cette action ?

Réforme du lycée : un pas en avant, trois pas en arrière...

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

Autonomie des lycées, désengagement de l’Etat, augmentation du nombre de vacataires, 36 élèves par classe, mesures sécuritaires, programmes de S.E.S tronqués... Les lycéens peuvent s’inquiéter de l’avenir de leur lycée après les différentes propositions de réformes pour un meilleur lycée.


Vous allez vous dire que l’on pourrait se contenter de cette réforme, qu’elle est moins pire que les autres, que les lycéens ne sont jamais contents... Mais assurez- vous que lorsque l’on regarde de plus près les circulaires, décrets et déclarations... il y a de quoi s’indigner ! Ce projet de réforme du lycée ne répond absolument pas aux préoccupations des lycéens. La question des inégalités entre les lycéens, les moyens humains et financiers, l’orientation, la démocratie lycéenne, l’éducation à deux vitesses...

Prof stagiaire : seul sur son banc

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

 

Nicolas Sarkozy annonçait le 19 janvier dernier la réouverture du chantier de la formation des enseignants, dont les stagiaires sont laissés à l’abandon depuis la suppression en 2010 de l’année d’alternance à l’IUFM…


Depuis la ponte en hâte de la masterisation des concours d’accès à la fonction publique d’enseignement, et le tollé qu’elle a provoqué dans le milieu enseignement, et pas uniquement syndical, rien ne va plus pour les professeurs stagiaire pour qui cour de récréation rime avec fosse aux lions.