Culture »

Culture


Diversité : lutter contre les représentations médiatiques

Mercredi, 27 Novembre, 2013
Logo
 Spécialiste des médias au sein de l’association antiraciste Kif-Kif en Belgique, Carolina Maciel de França dénonce la manipulation des images au service d’un discours politique souvent raciste.
 La création d’une image et de la représentation telles qu’elles fonctionnent dans les médias s’applique également en politique. Arrêtons-nous sur l’année 1989. Pourquoi 1989 ? Ça été une année de beaucoup de bouleversements et cela à différents niveaux : la chute du mur de Berlin, la chute de l'Union soviétique, du socialisme qui a été remplacé par la mise en place d'un monde global, la globalisation.  
Mécanique des images

Une mauvaise image produit de l’exclusion sociale

Mercredi, 27 Novembre, 2013
Logo

 

Didier Lapeyronnie considère que le problème de l’image des jeunes est une difficulté majeure des banlieues.

 

Tête de Nègre !

Mardi, 15 Octobre, 2013
Logo

 

En caméra cachée, le documentaire Noir sur Blanc montre une Allemagne violemment raciste.

Le fait de nier l’existence du racisme est la face émergée du racisme. Quand un Noir ose crier qu’il en est victime, les soldats de la mauvaise foi et les Naïfs du Grand déni parlent sans détour d’exagération, voire de victimisation ou encore de « syndrome de persécution ». C’est un réflexe. C’est peut-être pour ça que Günter Wallraff a voulu se mettre dans la peau d’un Noir. Ça donne le documentaire Noir sur blanc : voyage en Allemagne de Pagonis Pagonakis et Susanne Jäger. Dans les années 80, Günter Wallraff a écrit Tête de Turc.

Culture et médias en Europe

Lundi, 14 Octobre, 2013
Logo

La télévision peut contribuer à donner une mauvaise image de l’étranger, de l’immigré, du musulman.

C’est ce qu’analyse Carolina Maciel de França en Belgique. Dans tous les pays d’Europe, les habitants des quartiers populaires, les enfants de l’immigration, sont extrêmement sensibles à l’image que l’on donne d’eux, comme le précise Didier Lapeyronnie. Alors recourrir à la télévision pour témoigner du racisme que subissent les immigrés est devenu essentiel, comme pour retourner une arme contre son aggresseur.

Des productions audiovisuelles par tous et pour tous

Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

L'enjeu, c'est la diversité sociale dans la diversité culturelle et donc le but est de donner à la populaition de plus grande possibilités d'être respectée et entendue dans les médias.

A priori, la classe moyenne supérieure dirigeante aurait environ 90 % de temps de parole sur les plateaux de télé tandis que la classe populaire n'en aurait que 9 % d'après une analyse publiée il y a quelques temps.

 

Des productions audiovisuelles par tous et pour tous

Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

L'enjeu, c'est la diversité sociale dans la diversité culturelle et donc le but est de donner à la populaition de plus grande possibilités d'être respectée et entendue dans les médias.

A priori, la classe moyenne supérieure dirigeante aurait environ 90 % de temps de parole sur les plateaux de télé tandis que la classe populaire n'en aurait que 9 % d'après une analyse publiée il y a quelques temps.

 

La culture en questions

Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

Les interventions du public lors de la table ronde sur la culture.

(re) connaissances




Ayette, Marseille
Nous avons des médias locaux qui n'ont absolument aucun financement et qui arrive à faire un travail formidable. Je pense au Bondy blog, je pense à made in Marseille car je viens de cette ville. Ils font un travail de terrain formidable et qui ne passe pas  son temps à pointer du doigt ce qui est négatif dans les quartiers dits sensibles.   

Bruno, Bordeaux

La culture en questions

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Interventions du public suite à la table ronde culture des Universités d'automne.

Ayette, Marseille
 Nous avons des médias locaux qui n'ont absolument aucun financement et qui arrive à faire un travail formidable. Je pense au Bondy blog, je pense à made in Marseille car je viens de cette ville. Ils font un travail de terrain formidable et qui ne passe pas  son temps à pointer du doigt ce qui est négatif dans les quartiers dits sensibles.   
 Bruno, Bordeaux

Album de famille

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Fadila Mehal réagit à la proposition « Médias-Culture » et évoque la commission « Images de la diversité »


Si on ne change pas le regard qui est porté sur les quartiers populaires et notamment sur les banlieues : on n’avancera pas. Parce que c'est dans la couverture médiatique qu'on construit finalement de l'inconscient collectif, des identifications aussi à la fois collectives et personnelles. Et donc il est très important que les médias jouent un rôle de premier ordre dans la revalorisation de l’image des quartiers.

 

La représentativité en question

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Rokhaya Diallo nous livre ses impressions de chroniqueuses, sur le traitement médiatique réservé aux quartiers et à ses habitants.

Il y a vraiment un travail à accomplir qui me semble très important. D'autant plus que je suis amenée par mes activités professionnelles à régulièrement intervenir. Et c'est vrai que j'ai souvent un sentiment de solitude. Je suis une femme, noire, ayant vécu en banlieue…