Des productions audiovisuelles par tous et pour tous


Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

L'enjeu, c'est la diversité sociale dans la diversité culturelle et donc le but est de donner à la populaition de plus grande possibilités d'être respectée et entendue dans les médias.

A priori, la classe moyenne supérieure dirigeante aurait environ 90 % de temps de parole sur les plateaux de télé tandis que la classe populaire n'en aurait que 9 % d'après une analyse publiée il y a quelques temps.

 

Nous souhaitons qu'il y ait beaucoup plus de soutien à la prise de parole et à la participation aux débats politiques et de société des personnes issues des classes populaires, qu'il y ait davantage de personnes issues de l'immigration accédant à ces médias. Le piège aurait été de tomber dans les politiques de quotas de diversité à la télé entendue ces dernières années. Les quotas qui avaient été réclamés par un certain nombre d'organisations ont été atteints sans que cela ne change le contenu du discours qui est tenu sur les plateaux mais aussi dans les films. C'est une exigence beaucoup plus forte et c'est un combat de très longue haleine.

 

 

Samuel Thomas

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.