Société » Immigration »

Immigration


Prise d'otage des travailleurs sans papiers

Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

Au printemps 2010, suite à un long bras de fer entre travailleurs sans papiers installés en campement aux portes de l’Opéra Bastille et le gouvernement Fillon2, les grévistes se sont vus délivrés, le 24 juin 2010 une lettre signée par Francis Etienne, directeur du ministère de l’immigration, les autorisant à circuler librement et à travailler en toute légalité le temps de l’instruction de leur dossier de régularisation ...

“Jusqu’ici tout va bien...”- Nous pouvions, à travers ce geste, supposer qu’un élan vers une avancée de leur situation pouvait être effective après 8 mois de luttes éprouvantes... Le hic c’est que la préfecture ne reconnaît pas cette lettre du ministère. Devait-on y voir là l’un des symptômes de la “guéguerre” sous entendue qui confrontait Brice Hortefeux (Ministre de l’intérieur sous Fillon2) et Eric Besson (Ministre de l’Immigration et de l’identité nationale à la même époque) au milieu de laquelle les travailleurs sans papiers furent pris en otage?

Travailleurs sans-papiers : en marche vers une régularisation ?

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

 

Témoignage de M., travailleur sans-papiers mauritanien, qui, pour des raisons de sécurité, a souhaité garder l’anonymat.


Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à quitter votre pays d’origine ?

J’ai fui mon pays, la Mauritanie, en raison de conflits qui existaient entre les différentes ethnies depuis l’indépendance. En effet, je fais partie de la minorité ethnique, les Négro-Mauritaniens, celle qui ne possède ni droits ni liberté et qui vit dans des conditions misérables. Depuis les massacres de 1990, la situation s’est tellement dégradée qu’en 2001 j’ai décidé de venir en France alors que j’avais seulement 25 ans.

 

Richesses de l’Immigration et de la Diversité à Narbonne

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

En mai prochain aura lieu la 6ème édition de cette initiative.

Née d’un groupe de femmes souhaitant changer le regard porté sur l’immigration et lutter contre les préjugés, l’objectif de cette initiative est de valoriser l’immigration comme une richesse qui irrigue la société française. Pendant 4 ans, cette manifestation est restée confidentielle mais, grâce au soutien de la nouvelle municipalité, ce mois de mai est devenu, depuis 2 ans, un temps fort à Narbonne. Le sens de cette action est plus que jamais d’actualité au moment où le débat sur l’identité nationale pollue l’espace public, divise et stigmatise.

Occupation de la Cité de l'Immgration : Des papiers maintenant !

Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

Des travailleurs sans papiers se sont installés le 7 octobre 2010 à la Cité de l'Immigration. En grève depuis plus d'un an, ils attendent que le gouvernement leur accorde enfin ce qui leur a été promis, la régularisation.

Au quarantième jour de leur occupation de la Cité de l'Immigration, les travailleurs grévistes sans papiers commencent à récolter les fruits de leur mobilisation. Mais sur un millier de dossiers envoyés aux préfectures, seulement 400 d’entre eux ont reçu un récépissé qui leur permettra de circuler et travailler pendant trois mois puis de prétendre à un titre de séjour d'un an. Militants et grévistes s'attèlent à constituer les dossiers de demande de régularisation pour clore enfin la première grève d'intérimaires en France.

la carte bleue européenne

Jeudi, 13 Janvier, 2011
Logo

Non. Ce n’est pas une nouvelle carte de paiement. Oui. Il s’agit d’une carte de séjour. Mais uniquement réservée aux extracommunautaires hautement qualifiés…

Avant d’expliquer que la Carte Bleue Européenne, à l’image de sa grande sœur américaine (la fameuse « Green Card »), permet à son titulaire de résider et de travailler sur le territoire d’un Etat membre… il faut revenir au mois de mars 2000. Cette année-là, le Conseil Européen de Lisbonne a fixé comme objectif pour la Communauté Européenne de devenir « l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde ». Oui madame, rien que ça.

Sondage favorable aux travailleurs sans-papiers

Lundi, 19 Avril, 2010
Logo

64% des Français se prononcent pour des régularisations...

Selon une enquête IFOP, parue dans L'Humanité du lundi 30 novembre 2009, 64% des Français se prononcent pour des régularisations "au cas par cas" des salariés sans-papiers. Alors que plusieurs milliers de salariés immigrés, en situation irrégulière, sont actuellement mobilisés, 24% des personnes interrogées se prononcent pour une régularisation "de l'ensemble de ces salariés", tandis que 12% se disent opposés à toute régularisation.

Interview : Gaëlle Duplantier, « Il faudrait davantage de souplesse dans l’application des critères…. »

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Gaëlle Duplantier est avocate au barreau d’Orléans. Elle nous explique la législation relative au regroupement familial.


Anny Balta : Qu’entend-on par la notion de regroupement familial ?

Gaëlle Duplantier : C’est une procédure qui permet à un ressortissant étranger résidant en France, depuis au moins dix-huit mois et possédant un titre de validité d’au moins un an, à être rejoint par sa famille restée dans le pays d’origine. Le conjoint doit être âgé d’au moins dix-huit ans et les enfants, quant à eux, doivent être mineurs.

 

Interview : Lassana Drame, "une force de frappe pacifique et solidaire"

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

A l’heure où le gouvernement se préoccupe de faire du chiffre en termes d’expulsion d’immigrés sans papiers, Lassana Drame, militant de la première heure, nous fait une petite rétrospective sur le premier cas de lycéen raflé médiatisé.    

 

N.S: Qu'est ce qui t’as poussé à devenir un jour un "délinquant solidaire" en participant aux blocages d'expulsions de sans papiers dans les aéroports parisiens?

Les Roms payent cher leur droit à vivre libre

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Les Roms résident principalement en Europe de l'Est. Après les exterminations, dont ils furent victimes de 1933 à 1945, les voici depuis pourchassés, victimes de racisme et de discrimination chez d’autres. La France, pays des droits de l’Homme, n’a toujours pas trouvé de solutions pour accueillir l’une des dernières minorités ethniques européennes. Le cas des Roms Roumains jetés à la rue en 2008, suite à l’incendie de l’imprimerie désaffectée qu’ils occupaient  rue Dombasle à Montreuil- Sous-Bois, montre que la gestion de leur situation est un enjeu majeur. Et dans ce domaine beaucoup reste à faire. 

Pour mémoire, jusqu’au début du 20ème siècle, ces populations à la peau sombre, aux tenues colorées, et aux voitures bourrées de bagages étaient appréciés pour leurs savoirs : traitement de fer et de métaux, nouvelles expériences, vannerie, dressage, connaissances médicinales, chirurgie dentaire et autres...

Mais plus les pays d’Europe de l’Ouest se sont modernisés, moins les gens du voyage ont trouvé leur place.

« To be or not to be British ? » : la réponse en quelques points

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Dans la loi, prochainement débattue au Parlement britannique, une mesure baptisée « chemin vers la citoyenneté » vise à mettre en place un permis à point pour les résidents étrangers désireux de devenir sujets de sa Gracieuse Majesté.

(source image: lemagduweb.blog.canalplus.fr)

 

 Dans la course à la « pureté nationale » Gordon Brown aura bientôt deux longueurs d’avance sur Nicolas Sarkozy. Si ce dernier rêve encore d’immigration choisie, et donc de sélectivité à la frontière, le Royaume-Uni entre déjà dans la phase de tri à l’intérieur de son territoire.