lycee »

lycee


Stages en entreprise : panne d’ascenseur

Mardi, 11 Mars, 2014
Logo

Pourquoi certains élèves des lycées professionnels galèrent-ils pour trouver un stage ? Qui sont les entreprises qui discriminent et sur quels critères ? Peut-on, en cette matière, parler de généralité ? Comment et pourquoi faut-il réagir face à cette situation ?

Chercher une entreprise susceptible de proposer un stage lorsqu’on a quinze, seize, dix-sept et même dix-huit ans et qu’on est livré à soi-même, sans réseau, parfois sans outils, ce n’est pas la chose la plus facile, ni la plus motivante qui soit. Selon les témoignages que nous avons récoltés au cours de l’action SOS Stage, les élèves issus d’établissements situés en ZUS (zone urbaine sensible) sont souvent discriminés.

Le Sujet Tabou

Lundi, 10 Mars, 2014
Logo

Ils ne veulent plus en parler. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils avaient une petite réticence au début quand on leur a prononcé le mot « ... ». Au lycée Denis Papin, ça été vécu presque comme un traumatisme. « On ne veut plus de ça » répètent l'un après l'autre les professeurs en face de moi.

Ils sont une quinzaine. Il y a une heure que cette réunion a commencé. Mais c'est maintenant que les langues se délient : « L'autre fois, on n'a vraiment pas apprécié ». Ils se sont sentis blessés. Pire : arnaqués ! Depuis « nous sommes un peu méfiants avec les... » m'avoue le proviseur Monsieur Solmy, toujours d'un calme olympien avec moi mais que le sourire en coin dissimule mal la possibilité de la colère.

 

Des stages pour tous

Jeudi, 6 Mars, 2014
Logo

Témoin privilégié des difficultés que rencontrent les lycéens professionnels à trouver des stages qualifiants, SOS Stage lutte contre la discrimination au quotidien au cours de permanences dynamiques et dynamisantes.

Prendra-t-on un jour la mesure de la formidable machine à insérer qu’est le dispositif SOS Stage ? Nous pouvons en parler avec d’autant plus de légitimité que nous avons été, pendant trois ans, au cœur des rouages de cet édifice tout en complexité, en connectivité, en réactivité et parfois aussi en réaction. Réaction contre les dysfonctionnements relationnels entre adolescents et adultes, entre personnel pédagogique et élèves, entre patrons et stagiaires.

 

SOS Stage, qu’est-ce que c’est ?

 

Comme un ghetto dans ma tête

Mardi, 4 Mars, 2014
Logo

Beaucoup d'élèves s'auto-discriminent. C'est même devenu leur norme.

« Il n'y a que les gens comme moi ici » dit avec une certaine amertume, pour ne pas dire un certain dégoût Lionel. Il a 16 ans. Il est élève au lycée professionnel de Pavillons sous-bois. Je regarde autour : dans la cour des adolescents comme lui effectivement, des garçons, parfois des filles. Mais je ne comprends pas. Que veut-il dire par « comme moi » ? « Bah ils sont comme moi, on est tous pareils ».

Mobiliser pour la réussite des lycéens professionnels

Lundi, 3 Mars, 2014
Logo

Les jeunes des quartiers populaires sont les premières victimes du chômage. Pour déjouer un destin de précaire ou de chômeur, ils ont besoin de formations qualifiantes. L’Education Nationale et les entreprises doivent se mobiliser pour que ceux qui ont choisi de faire un BEP, un CAP ou un Bac Pro bénéficient du meilleur enseignement.

Aujourd’hui, le compte n’y est pas. Nombre de lycéens sont en proie à de grandes difficultés. Nous devons faire en sore que la filière de l’enseignement professionnel soit revalorisée et qu’on mobilise davantage d’enseignants et davantage de chefs de travaux et de maîtres d’apprentissage pour amener tous les lycéens à la réussite.

 

Défendons le droit à la formation grâce aux entreprises citoyennes

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Lorsque l’Etat inscrit un jeune dans une filière professionnelle, il est aussi responsable des semaines de stage que ce lycéen aura à effectuer. C’est une obligation du proviseur de garantir le stage, mais les moyens effectifs manquent cruellement.

Si on compare l’espérance d’études d’un jeune des quartiers populaires à celle d’un enfant de classe moyenne, il n’y en aura qu’un qui étudiera jusqu’à 25 ou 28 ans, et qui va coûter à l’Education Nationale toute sa carrière d’étudiant. Le lycéen professionnel s’arrête souvent à 18 ou 20 ans. Il faudrait mettre le paquet pour ceux qui font ces filières-là, pour que le peu de temps qu’ils passent dans les études aboutisse véritablement à des qualifications. Comme Leïla Chaibi, la FNMDP soutient clairement la réorientation des fonds au bénéfice des lycées professionnels.

Education : Zéro pointe

Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

 

Avec près d'une réforme par an dans l'éducation, les ministres qui se succèdent prétendent prendre soin de l'un des domaines les plus importants de l'Etat. Pourtant cette réforme aigüe ne dissipe pas les problèmes, et au contraire, l'échec, la violence, le sentiment d'injustice prennent de plus en plus d'ampleur. Explication. 


En vérité, depuis des années, les suppressions de postes de professeurs dans les établissements s’accumulent, laissant les effectifs par classe augmenter gravement. Tout cela, dans un objectif d’économies financières, sur le dos de l’avenir de la jeunesse. Aujourd’hui, il n’est pas rare de trouver des classes à près de 40 élèves. Des établissements refusent même des élèves (au lycée). «A la FIDL, on aide ceux-ci à trouver un lycée», nous confie Leila Boubekeur, secrétaire générale du syndicat lycéen.

Réforme du lycée : un pas en avant, trois pas en arrière...

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

Autonomie des lycées, désengagement de l’Etat, augmentation du nombre de vacataires, 36 élèves par classe, mesures sécuritaires, programmes de S.E.S tronqués... Les lycéens peuvent s’inquiéter de l’avenir de leur lycée après les différentes propositions de réformes pour un meilleur lycée.


Vous allez vous dire que l’on pourrait se contenter de cette réforme, qu’elle est moins pire que les autres, que les lycéens ne sont jamais contents... Mais assurez- vous que lorsque l’on regarde de plus près les circulaires, décrets et déclarations... il y a de quoi s’indigner ! Ce projet de réforme du lycée ne répond absolument pas aux préoccupations des lycéens. La question des inégalités entre les lycéens, les moyens humains et financiers, l’orientation, la démocratie lycéenne, l’éducation à deux vitesses...

Cinq élus réagissent sur l’école d’aujourd’hui

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

 

Jean-Marc Ayrault (Député maire PS de Nantes); Delphine Batho (Députée PS des Deux-Sèvres); Jean-Christope Cambadélis (Député PS de Paris); Aurélie Filippetti (Députée PS, 8ème circonscription de Moselle) et Damien Flament  (Secrétaire National du MJS) réagissent.

Les profs expérimentés

Faudrait-il imposer aux professeurs les plus expérimentés d’aller enseigner en ZEP ?

« J'ai violemment envie de travailler » SOS Stage s'élargit !!!

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

En 2010, le lycée Pierre Mendès France de Villiers-le-Bel était le premier lycée à bénéficier de l'action SOS Stage portée par la Fédération Nationale des Maisons des Potes.

Aujourd'hui, la FNMP veut aller plus loin. Il s'agit à présent comme le dit Julien V. : « de promouvoir ce dispositif afin de l'étendre au niveau national. » Comment ? En utilisant le tour de France 2 pour visiter les villes, et trouver ce qui se passe sur le terrain.