maison des potes »

maison des potes


Régularisation des travailleurs sans papiers : le combat continu !

Vendredi, 17 Juin, 2016
Logo

Sissoko Anzoumane porte-parole du collectif des sans-papiers 75 s’exprime sur la régularisation par le travail des étrangers. Les démarches pour obtenir un titre de séjour sont  encore très longues et difficiles en France  mettant souvent  les sans-papier dans une situation de précarité extrême.

Pendant  les années 60  les étrangers  venaient avec une carte d’identité de leur pays et pouvaient travailler sans carte de séjour. Tout à changer en 1974 avec l’apparition du système de titre de séjour. Dans les années 1996 le mouvement des sans-papiers est né. Il fallait à cette époque attendre l’examen de son dossier de régularisation pendant très longtemps pour avoir une réponse. Entre 1996 et 1998 la gauche a émis l’idée d’obliger la présence de 10 ans sur le territoire français pour demander la naturalisation car il y avait beaucoup de demande.

La régularisation massive

Vendredi, 17 Juin, 2016
Logo

Sabrina Alaouchiche responsable du réseau  européen “united for equality” réclame une régularisation massive des travailleurs sans-papiers ce qui améliorerait considérablement leurs conditions de vie.

 

Vers une solution plus juste

Vendredi, 17 Juin, 2016
Logo

Laurent Grandguillaume député de la Côte-d'Or soutient l’amendement de la Maison des Potes qui vise à rendre obligatoire l’anonymisation des demandes de logement social en France afin de garantir l’égalité des citoyens.

Sur la question de l’anonymisation il y a les effets de tribune, la posture morale et l’action. Lorsque Cécile Duflot était ministre elle a enterré le sujet, il faut donc revenir à la charge et pouvoir déposer un amendement en obtenant le soutien d’autres parlementaires. Il faut trouver des points d’appuis pour le défendre, le porter et le faire adopter car c’est une question importante qui permettra de lutter contre les injustes. C’est important mais ce n’est pas suffisant car l’anonymisation n’aboutira pas à lui seul à un système mécanique sans injustice.

 

La normalisation du travail illégal

Vendredi, 17 Juin, 2016
Logo

Sebastien PEIGNEY secrétaire national  de l’Union syndicale Solidaires parle des problèmes que rencontrent les travailleurs sans-papiers pour être reconnu et  obtenir un titre de séjour. Ces difficultés sont souvent dues à  l’employeur qui ne les déclare pas mais aussi du système lui-même.

 Deux lois importantes sur le droit d’asile et le droit du séjour modifient le fonctionnement des préfectures en France, il n’y a pourtant eu aucun débat malgré que cela touche des centaines de millier de sans-papiers. D’autre part un avis a été  rendu par le conseil économique social et environnemental en 2015 concernant les travailleurs détachés.

La Fondation Abbé Pierre favorable à l'anonymisation des demandes d’HLM

Vendredi, 17 Juin, 2016
Logo

La Fondation Abbé Pierre a fait de la lutte contre  le mal logement un de ses combats principaux. Manuel Domergue fait partie de cette association, il défend la proposition d’anonymisation des demandes d’HLM afin de lutter contre les discriminations qui sont encore très présentes en France.

L’anonymisation des demandes d’HLM mérite une implication de long terme comme le fait la Maison des Potes et la fondation Abbé Pierre. Elle est fondamentale si l’on veut lutter contre la crise des logements, si l’on veut trouver des solutions dignes pour les 3.8 millions de personnes qui sont mal logé .Evidement on doit construire des logements mais la solution la plus simple à mettre en œuvre  c’est l’anonymisation.

L’anonymisation des demandes HLM c’est possible !

Vendredi, 17 Juin, 2016
Logo

L’ancienne élue d'Aubervilliers Soumia Zahir qui était en charge des politiques du logement raconte la mise en place de l’anonymisation des demandes HLM effectuée dans sa ville à partir de 2008.

Un des engagements de la campagne municipale d’Aubervilliers était plus de transparence dans l’accès au logement social .La mettre en place n’était pas si simple pour de nombreuses raisons politiques, administratives et technique mais lorsqu’il y a un peu de volonté politique cela est possible.

Pôle des avocats de la Maison des Potes - Maison de l’Égalité

Mardi, 14 Janvier, 2014
Logo

Pour défendre les victimes et faire condamner les auteurs de discriminations, la Maison des Potes - Maison de l’Égalité peut faire appel à de nombreux avocats militants antiracistes et expérimentés dans le domaine. Voici une liste de ceux qui, depuis des années, collaborent avec le pôle juridique de l’association.

 

Alsace

Colmar :

Me Mickael Allouche

 

Aquitaine

Pau :

Me Jean-François Blanco

 

Bourgogne

Dijon :

Me Dominique Clemang

 

Île de France

Paris :

Me N’Gary Ba

Me Jacky Benazerah

Me Barbara Boamah

Me Karine de Carvalho

Me Olivier Coudray *

La friperie sociale de Luneville, ou l'économie solidaire

Lundi, 26 Décembre, 2011
Logo

 

La Maison des Potes de Lunéville est en constante ébullition. L’équipe de Mohammed Benchaabane, son président, a à faire tous les jours et pour cause. Cette association souffre du manque de financement, à cause de l’opinion politique locale, et a failli fermer il y a quelques temps. 

 

(Crédit photo : Méziane l'Extraterrestre)

 

Mais on n’arrête pas comme ça une équipe déterminée, et les membres ont su rebondir. Ils ont créé une Friperie Sociale, ainsi qu’une librairie (dotée du même qualificatif). A des prix ridicules, défiant toute concurrence, les habitants du quartier, en proie au chômage et à la précarité, peuvent y trouver vêtements, accessoires, et livres.

Arabica Show à Saint-Etienne

Lundi, 26 Décembre, 2011
Logo

 

La maison des potes 42 a réfléchi comment mettre en place un projet culturel de grande qualité qui pourrait intéresser une grande partie de la population qui n’a pas ou plus l’habitude de se déplacer pour sortir.


Le choix s’est vite fait grâce à la compagnie de l’Arabica Show. C’est une troupe importante qui se produit avec dix humoristes tous différents. Après avoir foulé les scènes de La Cigale, de l’Institut du Monde arabes ou même celle du Bataclan entre autres, ce spectacle a continué à proposer fous rires à volonté aux arômes riches de diversité et surtout sans vulgarité, afin de viser un public le plus large possible.

 

Ecole de la 2ème chance : la pédagogie de l'entreprise

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Présente aux rencontres nationales des Maisons des Potes le 4 juin, Khadija Himmi s'est exprimée à plusieurs reprises  propos de l'école de la deuxième chance de Villejuif où elle travaille. Une rencontre avec cette responsable pédagogique est l'occasion d'un nouvel éclairage sur ces écoles pas comme les autres.


«  L'école de la deuxième chance d e Villejuif existe depuis mars 2008. Notre public a de 18 à 25 ans et est sorti du système scolaire sans diplôme ni qualification. Souvent, les jeunes n’’ont pas d’’objectif, pas de perspective d’’avenir. Leur perspective c’’est demain. Ils ne voient pas au-delà de la semaine prochaine. Mais cela se met en place doucement. Nous travaillons avec eux à leur insertion scolaire qui passe par une remise à niveau du savoir de base et à leur insertion professionnelle grâce à l’’accompagnement éducatif du métier choisi.