Arabica Show à Saint-Etienne


Lundi, 26 Décembre, 2011
Logo

 

La maison des potes 42 a réfléchi comment mettre en place un projet culturel de grande qualité qui pourrait intéresser une grande partie de la population qui n’a pas ou plus l’habitude de se déplacer pour sortir.


Le choix s’est vite fait grâce à la compagnie de l’Arabica Show. C’est une troupe importante qui se produit avec dix humoristes tous différents. Après avoir foulé les scènes de La Cigale, de l’Institut du Monde arabes ou même celle du Bataclan entre autres, ce spectacle a continué à proposer fous rires à volonté aux arômes riches de diversité et surtout sans vulgarité, afin de viser un public le plus large possible.

 

Le message véhiculé est celui de la tolérance. Aller au delà des apparences, inciter l’ouverture vers les autres valoriser les différences ne sont qu’un bref aperçu des valeurs prônées par cette troupe lors de leurs représentations sur Saint-Etienne, tout cela avec humour. Thèmes d’actualité aujourd’hui, comment réussir à se moquer de nos propres personnes, de nos communautés, ou bien même de nos religions a travers le rire ? : C’est l’énorme défi que se lance jour après jour la troupe. Tout cela dans le respect des différences qui est justement la clef de la tolérance à mon avis.

 

Les projets culturels sont intéressants à développer pour les associations car un des constats que l’on peut tirer à propos des associations est la baisse des subventions en général, observée d’année en année. Ce genre de projet peut être un moyen supplémentaire afin de récolter de l’argent et aussi de pérenniser, fidéliser d’autres personnes dans l’association se reconnaissant beaucoup plus dans des projets culturels que par exemple dans le montage de débat.

 

Monter un projet culturel nécessite tout un travail de communication avec les acteurs publics qui sont très demandeurs de ce genre de projets, les structures associatives partenaires ou partenaires privés, etc.…. Tout ce travail servira aussi à mettre une étiquette sur votre association. Les personnes dans la rue retiendront le nom de l’association par le biais d’affiches sympas qu’ils auront vues, par le spot radio entendu, par ce magnifique spectacle que vous avez monté et auquel les gens étaient ravis de participer et de ce fait le nom, le logo s’empreignent beaucoup plus facilement et l’association est automatiquement identifié auprès de ce public, d’où cette importance d’occuper l’espace public.

 

Etre reconnu par les partenaires publics pour être capable de pouvoir organiser de tels événements favorise la confiance et la viabilité de vos futurs projets. Comment réussir à rassembler des jeunes sur des projets pédagogiques ? La solution miracle serait de mettre en avant ce côté culturel, festif, afin de joindre les deux bout. Apprendre de nouvelles notions par le biais du plaisir telle est ma vision de l’éducation populaire.

 

Sur Saint-Etienne nous avons réussi à mobiliser une équipe de dix bénévoles, monter un planning d’actions sur 3 mois en ciblant jour par jour les territoires, les lieux à couvrir pour faire la promotion de notre spectacle, contacter plus de 60 associations couvrant plus de villes et avec plus de 10 personnalités parrainant le spectacle, pour renouer le contact avec un public qui n’a plus l’habitude de sortir simplement.

 

Ce projet était une réussite, nous avons attiré presque 200 personnes un dimanche après-midi. Pour une première, cela est beaucoup plus qu’encourageant. De ce faite nous comptons renouveler de telles actions afin de garder une certaine continuité dans nos actions et fidéliser ce public en espérant que cela fasse effet boule de neige sur d’autres personnes.

 

 

Hamza Ould-Mohamed

MDP 42


Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.