L’anonymisation des demandes HLM c’est possible !


Vendredi, 17 Juin, 2016
Logo

L’ancienne élue d'Aubervilliers Soumia Zahir qui était en charge des politiques du logement raconte la mise en place de l’anonymisation des demandes HLM effectuée dans sa ville à partir de 2008.

Un des engagements de la campagne municipale d’Aubervilliers était plus de transparence dans l’accès au logement social .La mettre en place n’était pas si simple pour de nombreuses raisons politiques, administratives et technique mais lorsqu’il y a un peu de volonté politique cela est possible. Pendant la campagne beaucoup de citoyens se plaignaient du manque d’information et d’égalité qui les empêchaient d’accéder à un logement social. Beaucoup étaient des demandeurs de plus de 10 ans sans aucune proposition alors qu’ils répondaient aux critères. Pour plus de transparence, l’idée est de pouvoir légiférer sur cette question qui est fondamentale. L’anonymisation va de pair avec des critères précis de priorité dans le choix des candidats aux logements sociaux.

« L’anonymat et la transparence permettent de lutter contre le clientélisme  et les discriminations et de rétablir la confiance avec les citoyens. »

Quand nous avons été élus il y avait environs 23 critères dont le premier était à la discrétion du maire ; le 2 ème à la discrétion de l’adjoint au maire aux logements ; le 15 ème est qu’il fallait être née à Aubervilliers, c’était donc une préférence locale. 23 c’était beaucoup trop d’autant que certains étaient trop discrétionnaires. On en a gardé trois : le premier était d’être demandeurs depuis plus de 10 ans, deuxièmement ceux qui occupaient  un logement insalubre à Aubervilliers et troisièmement de favoriser la jeunesse. La deuxième chose qu’on a mis en place après ces trois critères c’est une commission composée d’élus de la majorité et de l’opposition, cela ne se passait plus dans le bureau du maire. La mise en place de l’anonymat lors des désignations était notre troisième changement suivie par  l’anonymisation des commissions d’attributions  qui elle a été plus longue à mettre en place.  C’est important de pouvoir répondre à la question de l’accès au logement social par la transparence. L’anonymat et la transparence permettent de lutter contre le clientélisme  et les discriminations et de rétablir la confiance avec les citoyens. Cela montre que lorsqu’il y a une vraie volonté politique de mettre en place l’anonymat c’est possible.

 

Propos recueillis par Linda B

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.