ZEP »

ZEP


Refonder la politique d’éducation prioritaire : une action nécessaire

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

« Donner plus à ceux qui en ont besoin. »

 

Les ZEP : la facilité préférée à l’efficacité

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Renoncement et charité creusent les inégalités

 

«Que l’on ne vienne pas me dire que sur la question des moyens nous n'aurions pas de marges de manœuvre  parce que nous serions contraints par le carcan de l'austérité ou que nous aurions les mains liées. Si l’on continue dans cette voie la seule dette que nous laisserons à notre pays : c'est l'ignorance.

Le plaisir de transmettre

Dimanche, 28 Octobre, 2012
Logo

Ecrivain et dramaturge malgache en langue française, Jean-Luc Raharimanana connaît bien notre système éducatif pour avoir enseigné en ZEP. Il nous livre un regard distancié sur l’enseignement en banlieue.

 

Il a sillonné pendant neuf ans la Seine-Saint-Denis en tant que maître auxiliaire, a connu tous les genres de postes. Il a parfois remplacé des profs en dépression. Même dans les moments les plus difficiles, il a gardé la conscience d’être face à des enfants. « Dans ces moments-là, on doit assumer le fait qu’on est avant tout éducateur et pas simplement prof. Il faut savoir prendre le côté psychologique des choses. »

 

Education Nationale

Dimanche, 28 Octobre, 2012
Logo

J'm'appelle Moussa, j'ai 10 ans, j'suis en CM2 à Epinay

Ville du 93 où j'ai grandi et où j'suis né

Mon école elle est mignonne même si les murs sont pas tous neufs

Dans chaque salle y a plein de bruit moi dans ma classe on est 29

Y a pas beaucoup d'élèves modèles et puis on est un peu dissipés

J'crois qu'nous sommes ce qu'on appelle des élèves en difficulté

Moi en maths j'suis pas terrible mais c'est pas pire qu'en dictée

C'que je préfère c'est 16h j'retrouve les grands dans mon quartier

 

Pourtant ma maitresse j'l'aime bien elle peut être dure mais elle est patiente

Et si jamais je comprends rien elle me réexplique elle est pas chiante

Elle a toujours plein d'idées et de projets pour les sorties

Pour que les immigrés et leurs enfants...

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

...soient considérés comme des êtres humains tout simplement.....


La France des Lumières et des Droits de l’’Homme doit se réveiller, chaque jour on entend ces ministres de droite qui par des petites phrases mettent des coups de canif au Pacte Républicain. La France est un grand pays et sa grandeur doit se mani- fester par le respect de ses enfants, car les immigrés et leurs descendants sont les enfants de la mère Patrie. Pourquoi cer- tains politiques considèrent les étrangers comme des choses ? Des objets politiques dont on a besoin et ensuite dont on veut se débarrasser après usage.

Sophie Coignard : « Parler d’éducation prioritaire est une imposture »

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

(crédit photo : © Andersen Urf / Gamma)

 

Journaliste investigatrice pour Le Point, Sophie Coignard s’est attaquée au "Mammouth" dans son dernier livre, Le Pacte Immoral. Après l’avoir examinée sous toutes les coutures, elle démontre que l'Education nationale n'est décidément pas la priorité de l'Etat.


Dans votre livre, vous évoquez un pacte immoral conclu autour de l'enseignement en France. De quoi s'agit-il ?

Ce qu’il faut faire : Donner 30% de profs en plus aux établissements de ZEP

Vendredi, 4 Juin, 2010
Logo

 

Par Samuel Thomas, prédisent de la Fédération Nationale des Maisons des Potes


Si on ramenait simplement la dépense publique par enfant de ZEP à égalité avec la dépense publique par un enfant du centre ville, on mettrait 30 % de profs en plus, si on n’arrive pas à leur imposer aux enseignants expérimentés, d’aller là bas, il suffit d’en mettre 30 % et de faire 30 % de professeurs en plus, ce n’est pas de la discrimination positive ; c’est de l’égalité de traitement. Pour tout, c’est ainsi.

 

30% de profs en plus dans les ZEP, REP, RAR... c’est CLAIR !

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

 

"Et si on empêchait les riches de s'instruire plus vite que les pauvres ?" C'est le titre provocateur d'une des conférences gesticulées de Franck Lepage à voir de visu s'il passe par chez vous ou sur internet à partir du site internet www.scoplepave.org. 


Provocateur mais pas menteur le guerrier de l’éducation populaire (voir article dans le précédent N° de Pote à Pote). Aujourd’hui quoiqu’en disent certains, notre système scolaire, de la maternelle aux grandes écoles, reproduit et accentue les inégalités sociales. Il sert à trier, à sélectionner, à éliminer... et se retrouve lui-même très mal classé dans les différentes enquêtes réalisées par des organismes officiels qui ne sont pourtant pas tombés aux mains d’affreux gauchistes.

Cinq élus réagissent sur l’école d’aujourd’hui

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

 

Jean-Marc Ayrault (Député maire PS de Nantes); Delphine Batho (Députée PS des Deux-Sèvres); Jean-Christope Cambadélis (Député PS de Paris); Aurélie Filippetti (Députée PS, 8ème circonscription de Moselle) et Damien Flament  (Secrétaire National du MJS) réagissent.

Les profs expérimentés

Faudrait-il imposer aux professeurs les plus expérimentés d’aller enseigner en ZEP ?

Quel rôle pour les collectivités locales dans l'éducation ?

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

 

Colombe Brossel est adjointe au maire de Paris en charge de la Vie scolaire et de la Réussite éducative. Elle est élue de la Ville et du Département de Paris qui sont propriétaires de l’ensemble des locaux scolaires (660 écoles et 111 collèges) et en assurent l’entretien et la bonne gestion. Mais son rôle ne s’arrête pas là. En effet, ces deux collectivités ont une compétence directe sur tous les temps péris et extra scolaires à laquelle s’ajoute nombre d’actions en matière d’accompagnement des élèves les plus fragiles. Interview.

 

Depuis, maintenant trois ans, la carte scolaire a été supprimée. Quel constat faites-vous sur le terrain ?