La Rédaction »

La Rédaction


Valérie Fourneyron : "Nous savons depuis longtemps que [les discriminations] existent

Vendredi, 14 Mars, 2014
Logo

Pote à Pote a voulu savoir quelle était l’attige du gouvernement face aux discriminations. Nous avons posé trois questions à Madame Valérie Fourneyron, ministre déléguée à la jeunesse, sur l’accès aux stages pour les lycéens professionnels.

Pouvez-vous nous en dire plus sur l'appel à projets du ministère concernant une étude sur la base de testings sur la discrimination des jeunes dans l'accès aux stages et au logement? Qu'en attendez-vous?

 

« Dorénavant nul citoyen ne pourra être discriminé en raison de son adresse »

Jeudi, 13 Mars, 2014
Logo

Le 20ème critère de discrimination vient d’être créé par l’assemblée nationale : le lieu de résidence. C’est une victoire pour ceux qui se réclament des quartiers « stigmatisés ».

C’est historique ! « L’assemblée nationale reconnaît et sanctionne enfin les discriminations territoriales ». Aucune adresse ne pourra rougir, se cacher, avoir honte de la caricature qu’on lui prête. Au même titre que les 19 autres critères de discrimination (âge, appartenance sexuelle, origine ethnique, grossesse, patronyme, confession…), toute discrimination liée à l’origine territoriale est dorénavant condamnable sur ce seul critère.

Pour qu’ils ne renoncent jamais

Jeudi, 3 Juillet, 2014
Logo

Ils ont souvent la (mauvaise) réputation d’être de mauvais élèves, des absentéistes voire des démissionnaires. Ils sont avant tout des jeunes aux rêves fissurés. Fissurés mais pas brisés. A nous, profs, entrepreneurs, dynamiseurs, de le leur  montrer…

C’est bien connu, « on n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans »[1]. Quand on a dix-sept ans, on a des rêves, des espoirs, des envies, des désirs qui exigent de se réaliser tout de suite, de se concrétiser au plus vite. Dix-sept ans, ce n’est pas vraiment l’âge où l’on planifie, où l’on prévoit pour ne pas avoir à guérir. Souvenez-vous de vos dix-sept ans...

 

Chefs de travaux, partenaires particuliers

Mercredi, 12 Mars, 2014
Logo

Partenaires essentiels et pivots incontournables au sein des lycées professionnels lorsqu’il s’agit de stages, les chefs de travaux se sont révélés, au fil des années, les meilleurs alliés de l’action SOS Stage. Leur rôle au sein du lycée est surtout pédagogique. Il vise à coordonner le corps enseignant à l’intérieur de l’établissement avec les entreprises partenaires à l’extérieur, qui se recrutent essentiellement sur des critères géographiques et d’activité. Ils représentent donc une ressource inestimable en termes de connaissance du terrain, connaissance des enseignants, voire souvent connaissance des élèves eux-mêmes.

Des chefs de travaux dynamiques et motivés, nous en avons rencontrés. Souvent épargnés par le turn-over qui touche largement les établissements en ZUS, ils sont les indéboulonnables, ceux qui voient passer les élèves de la seconde au bac pro, ceux qui les connaissent par leur prénom, ceux qui sont en relation avec les familles et ceux qui pallient, parfois comme ils peuvent, aux manquements de l’administration. Des partenaires sur lesquels l’action SOS Stage ne néglige jamais de s’appuyer pour mener sa mission à bien.

 

La rédaction

Stages en entreprise : panne d’ascenseur

Mardi, 11 Mars, 2014
Logo

Pourquoi certains élèves des lycées professionnels galèrent-ils pour trouver un stage ? Qui sont les entreprises qui discriminent et sur quels critères ? Peut-on, en cette matière, parler de généralité ? Comment et pourquoi faut-il réagir face à cette situation ?

Chercher une entreprise susceptible de proposer un stage lorsqu’on a quinze, seize, dix-sept et même dix-huit ans et qu’on est livré à soi-même, sans réseau, parfois sans outils, ce n’est pas la chose la plus facile, ni la plus motivante qui soit. Selon les témoignages que nous avons récoltés au cours de l’action SOS Stage, les élèves issus d’établissements situés en ZUS (zone urbaine sensible) sont souvent discriminés.

Le Sujet Tabou

Lundi, 10 Mars, 2014
Logo

Ils ne veulent plus en parler. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils avaient une petite réticence au début quand on leur a prononcé le mot « ... ». Au lycée Denis Papin, ça été vécu presque comme un traumatisme. « On ne veut plus de ça » répètent l'un après l'autre les professeurs en face de moi.

Ils sont une quinzaine. Il y a une heure que cette réunion a commencé. Mais c'est maintenant que les langues se délient : « L'autre fois, on n'a vraiment pas apprécié ». Ils se sont sentis blessés. Pire : arnaqués ! Depuis « nous sommes un peu méfiants avec les... » m'avoue le proviseur Monsieur Solmy, toujours d'un calme olympien avec moi mais que le sourire en coin dissimule mal la possibilité de la colère.

 

Le désengagement qui rend Zéro

Vendredi, 7 Mars, 2014
Logo

La démotivation dans les lycées pro touche également le corps professoral. Quel est cet enjeu souterrain qui empêche d'enseigner dans de bonnes conditions ?

Un lycée professionnel est un terrain fertile pour la démotivation. Pas seulement pour les élèves qui y viennent, souvent mal orientés, ou déjà habités par un fatalisme qui vous coupe l'herbe sous le pied. Pas seulement pour ceux qui reçoivent un enseignement, mais aussi pour ceux qui le délivrent. Rares sont ces professeurs qui ne semblent pas avoir le visage dessiné par des traits tirés par l'ennui, la lassitude, ou je ne sais quel autre argument pour justifier un certain désengagement.

 

Des stages pour tous

Jeudi, 6 Mars, 2014
Logo

Témoin privilégié des difficultés que rencontrent les lycéens professionnels à trouver des stages qualifiants, SOS Stage lutte contre la discrimination au quotidien au cours de permanences dynamiques et dynamisantes.

Prendra-t-on un jour la mesure de la formidable machine à insérer qu’est le dispositif SOS Stage ? Nous pouvons en parler avec d’autant plus de légitimité que nous avons été, pendant trois ans, au cœur des rouages de cet édifice tout en complexité, en connectivité, en réactivité et parfois aussi en réaction. Réaction contre les dysfonctionnements relationnels entre adolescents et adultes, entre personnel pédagogique et élèves, entre patrons et stagiaires.

 

SOS Stage, qu’est-ce que c’est ?

 

Le Gâchis de la Mal-Orientation

Mercredi, 5 Mars, 2014
Logo

Les élèves de lycées pro atterrissent dans ces filières souvent parce que mal orientés. Cela ajoute au malaise d'une administration mal administrée.

On n'est peut-être pas sérieux quand on a 17 ans, mais on a des rêves, parfois, qu'on croit pouvoir rattraper un jour. C'est le cas de Noémie. Elle aura 17 ans à la fin de l'année scolaire. Elle est souriante, pleine de vie comme on dit. Et elle est sûre de ses choix. En gros, pas désespérée pour un sou, si cette année elle est élève en secrétariat dans un lycée pro, une année perdue ? C'est pas grave : elle est de passage. Et rien que de passage. Oui, Noémie, elle, ce qu'elle veut faire ? C'est devenir coiffeuse. Mais, qu'est-ce qu'elle fait ici alors ?

Comme un ghetto dans ma tête

Mardi, 4 Mars, 2014
Logo

Beaucoup d'élèves s'auto-discriminent. C'est même devenu leur norme.

« Il n'y a que les gens comme moi ici » dit avec une certaine amertume, pour ne pas dire un certain dégoût Lionel. Il a 16 ans. Il est élève au lycée professionnel de Pavillons sous-bois. Je regarde autour : dans la cour des adolescents comme lui effectivement, des garçons, parfois des filles. Mais je ne comprends pas. Que veut-il dire par « comme moi » ? « Bah ils sont comme moi, on est tous pareils ».