Les emplois fermés


Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

 

A l'origine d'une loi visant la suppression de la condition de nationalité, le député P.S., Daniel Goldberg, pointe le paradoxe, l'injustice, et toute l'ignorance inhérents aux emplois fermés, qui relèguent la France derrière la Belgique et le Royaume-Uni.

0 commentaire(s)
Mercredi, 24 Juin, 2009
Logo

Visionnez le reportage

0 commentaire(s)
Lundi, 25 Mai, 2009
Logo

Elisabeth Sow Dione est Porte-Parole de l'Intersyndicale Nationale des Praticiens à Diplôme Hors Union Européenne, l’INPAHUE. 

0 commentaire(s)
Lundi, 25 Mai, 2009
Logo

Bariza Khiari est Sénatrice PS de Paris et Membre de la Commission des Affaires Economiques. Son projet de loi concernant la levée des conditions de nationalité pour certains corps de métier vient d’être voté à l’unanimité par la Commission des Lois du Sénat.

0 commentaire(s)
Lundi, 25 Mai, 2009
Logo

Qui nous soignera bientôt à l’hôpital ?  En France, la pénurie de médecins ne cesse de s’accélérer. En cause ? Le numerus clausus, une restriction imposée par l’état dans les années 80 et qui limite le nombre d’étudiants admis en seconde année de médecine. 

0 commentaire(s)
Lundi, 25 Mai, 2009
Logo

La Belgique était confrontée à un problème : le chômage des étrangers non communautaires. Et vu qu’à chaque problème, existe une solution, la Belgique a entamé un processus d’intégration des étrangers extra communautaires dans la fonction publique. 

0 commentaire(s)
Lundi, 25 Mai, 2009
Logo

Le 2 Août 2005, après la fin du dispositif « Emploi Jeune», le gouvernement Français a mis sur pied un dispositif de recrutement, hors concours de fonctionnaires de Catégorie C (niveau de qualification requis inférieur au Bac), ouvert à tous les jeunes étrangers désireux de devenir français et fonctionnaires. Le dispositif PACTE, ainsi mis en place, correspond à une filière d’entrée dans la fonction publique par le biais d’un apprentissage d’une durée de deux ans. Il est toujours en vigueur aujourd’hui.

0 commentaire(s)
Lundi, 25 Mai, 2009
Logo

En février dernier, le Sénat votait la levée de la condition de nationalité pour l’accès à huit professions privées. Et pourquoi pas une telle mesure dans le public ? Réponses d’André Santini, secrétaire d’Etat chargé de la Fonction Publique.

0 commentaire(s)
Lundi, 25 Mai, 2009
Logo

Des discriminations légales empêchent les étrangers non communautaires d’occuper des postes aussi bien dans le public que dans le privé. Et ce serait une question de souveraineté nationale…

0 commentaire(s)
Lundi, 25 Mai, 2009
Logo

Certains appellent ça une « discrimination d’Etat »… d’autres préfèrent parler pudiquement « d’emplois réservés ». En France, plus de 6 millions de postes de travail sont  accessibles uniquement aux citoyens français et, dans la majorité des cas, aux ressortissants de l’Union Européenne ! Au total, c’est donc près de 30% des jobs du pays qui restent fermés aux étrangers « non communautaires », qu’ils soient Africains, Asiatiques, Américains, Arabes…ou Suisses.

1 commentaire(s)