jeunes »

jeunes


SOS Stage squatte à Amiens

Jeudi, 28 Mars, 2013
Logo

Grâce à l’action dynamique de l’association L’un et l’Autre, cette étape du Tour de France de l’Egalité a permis d’inscrire une nouvelle échéance au calendrier de SOS Stage.

 

L’étape d’Amiens a été l’occasion de rencontrer l’équipe de l’Un et l’Autre. La Présidente Lucienne Nombo a fait visiter sa structure aux marcheurs du Tour de France de l’Egalité, tout en expliquant son histoire et ses actions à Amiens.

 

Ouvrir les emplois fermés, c’est possible !

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Josette Théophile, ancienne directrice générale adjointe en charge de l’innovation à la RATP parle de l’ouverture des emplois fermés à la RATP.

 

En 1997, la RATP s’est formalisé une politique de l’entreprise, avec deux volets, celui du service aux voyageurs, et celui d’une entreprise de transport. Il y a beaucoup d’implication, ainsi qu’une politique complémentaire de gestion des ressources humaines, qui est tournée vers l’insertion, l’accès à l’emploi et la possibilité d’accomplir de vrais projets professionnels. Nous avons donc sensiblement modifié la façon de recruter qui était alors directement inspirée de la fonction publique.

 

RSA Jeunes : l’inaccessible étoile.

Lundi, 14 Février, 2011
Logo
Baki Youssoufou, président de la Confédération Etudiante, revient avec nous sur le RSA Jeunes, censé aider les jeunes sans ressources n’ayant pas le droit au RSA Classique (non attribué en dessous de 26 ans). Entretien.

Le RSA jeunes est entré en scène le 1er sesptembre. Peut-on parler d'une avancée ?

BY : Non ! On ne peut pas parler d’avancée. Le décret en l’état est très insatisfaisant pour plusieurs raisons : il ne favorise pas la réussite des étudiants salariés, n’encourage pas l’emploi des jeunes et revêt des discriminations envers les jeunes travailleurs étrangers.

Creil : Une élue, des jeunes et des sans-pap

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

 

L'énergique Marine Barbette parle vite, très vite. On le lui dit souvent mais ça ne change rien : elle est montée sur du 10 000 volts. Mais ce qui l'intéresse, ce ne sont pas les étincelles, c'est agir pour les jeunes Creillois.


Cette élue jeunesse depuis 2008 n'est pas très politique à l'origine. « C'est un ami qui m'a fait rencontrer le maire adjoint. » Marine Barbette est connue pour ça : « J'aime me battre pour mes idées. »A 25 ans, cette éducatrice, a été à la tête de l'association Section H pendant autre ans : danse hip-hop, slam, graff. Depuis l'élection, elle se consacre à fond à cette jeunesse qu'elle connait : « Il y a un gros potentiel à Creil » assure-t-elle, « on ne peut pas laisser ces jeunes sans rien ».

« Changer le regard qu’on porte face à la banlieue car il est biaisé »

Mardi, 7 Septembre, 2010
Logo

Né à Paris en 1975, Abd Al Malik  a reçu pour son album « Gibraltar » les Victoires de la Musique en 2007. Il vient de publier aux éditions « Le cherche Midi » un roman intitulé «  La guerre en banlieue n’aura pas lieu ».

Rencontre avec un artiste à multiples facettes…

Loubna Méliane : Pourquoi choisir un titre aussi positif «  La guerre en banlieue n’aura pas lieu » ?

 

La crise touche très durement les jeunes sur le territoire Rhône sud

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

MIFIVA, mission Locale implantée dans le Rhône et sympathisante de  notre Fédération, nous éclaire sur la crise économique et nous livre ses effets sur l'emploi des jeunes.

Le contexte économique touche très durement les jeunes suivis au sein des Missions Locales de la Région. La Mission Locale Rhône Sud n’échappe pas à la règle.  La conséquence immédiate est l’augmentation de l’activité de l’accueil et de l’accompagnement des jeunes. 1511 jeunes en suivi en 2009, soit une augmentation de 10% par rapport à 2008.

On n'aide pas assez les jeunes

Samedi, 28 Février, 2009
Logo

Comment permettre à des jeunes sortis du système scolaire sans rien de trouver un emploi ? Faut-il en passer par une formation ? Tous les jeunes des quartiers peuvent-ils trouver leur place sur le marché du travail ? Autant de pistes évoquées par Loubna Meliane avec François Masson, ancien conseiller en mission locale, qui a préféré jeté l’éponge, et travaille aujourd’hui dans un centre de formation.

Pas forcément « rentable »

Vous avez été longtemps conseiller en Mission Locale, quel bilan faites-vous de ses années ?

Jean-Baptiste Prévost, « être autonome est un luxe que tous les jeunes ne peuvent pas se permettre ! »

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Etudiant en histoire à l’université Paris I et à Sciences Po Paris, Jean-Baptiste Prévost est, depuis décembre 2007, Président de l’UNEF (syndicat étudiant). Il revient longuement sur leur principale revendication : L’allocation d’autonomie pour les jeunes, portée dans le cadre de la Commission lancée par Nicolas Sarkozy au mois de janvier dernier, et confiée à Martin Hirsch, Haut Commissaire à la Jeunesse.  Explications…..

Pouvez-vous nous éclairer sur l’allocation d’autonomie des jeunes, qui reste à ce jour la principale revendication de votre syndicat  ?