revolution »

revolution


ESTHéSIE ou la Révolution intérieure

Vendredi, 12 Octobre, 2012
Logo

L’excellent collectif de Rap Esthésie, par la voix de son porte-parole, jette ici les bases d’une révolution intérieure. De la fin de l’URSS aux Indignés en passant par les Anonymous, Eli Akeen oppose à la désespérance du consumérisme capitaliste l’amour comme alternative, et une révolte spirituelle que l’on peut retrouver dans 1984, le dernier opus du groupe, qui fait la part belle à l’Utopie.

 

Avec la chute de l’URSS en 1991, beaucoup de penseurs ont annoncé la fin des grandes idéologies. C’était l’effondrement d’un système répressif, qui par déception a accompagné l’effondrement des utopies, des « grandes idées ». C’était aussi la fin d’un système alternatif, d’une contre pensée. Le capitalisme en a profité pour étendre ses tentacules, et la nouvelle alternative se cantonne désormais essentiellement à l’esprit.

 

Tour de France de l'Égalité

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

Alors que le Front National menace, certains voudraient pour satisfaire cet électorat raciste renforcer la lutte contre l’immigration et l’islamisme. D’autres voudraient que nous renoncions à faire appliquer la loi et les principes républicains contre le racisme et les discriminations, au prétexte que cela risquerait de renforcer le FN. 

Nous savons que la poussée du FN engendre une augmentation des actes de discriminations.

L'Égypte ou la volonté d’un peuple …

Vendredi, 6 Mai, 2011
Logo


Moubarak a dégagé. Le vendredi 11 février 2011, le peuple égyptien, en particulier sa jeunesse, a réussi à imposer sa volonté et a brisé les verrous d’un régime vieux de trente ans. Des batailles se sont engagées, le sang a coulé, un peuple a triomphé. Cette révolution avait de nombreuses prémices. Depuis 2006, des manifestations et des petits soulèvements ont eu lieu un peu partout dans la République égyptienne. Mais cela était jusqu’alors sans conséquences, on ne se doutait pas que cela était les signes avant-coureurs d’un cyclone qui n’était pas loin, prêt à tout raser.

Algérie : L’art du possible

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

 

Grèves dans les usines, des journalistes qui revendiquent plus de liberté, des étudiants et lycéens en mouvement qui s’organisent en coordinations. Quelques semaines plus tard, sur provocations, des émeutes éclatent dans le mythique quartier populaire d’Alger, Bâb El Oued et s’étendent rapidement au reste du pays.


Ces dernières durent plusieurs jours et voient s’affronter jeunes et forces anti-émeutes, l’état de siège est décrété, l’armée sort des casernes et prend position à plusieurs endroits de la capitale. La répression est féroce, des centaines de morts, la torture est monnaie courante dans les commissariats officiels et non officiels.   

Après plusieurs jours d’un assourdissant silence de la part du pouvoir visible, la présidence, des réformes politiques sont promises qui verront le jour quelques mois plus tard.

HK : « révolutionnaire dans l’âme »

Lundi, 18 Avril, 2011
Logo

Actuellement en vacances de son Ministère des Affaires Populaires, HK n'a pas abandonné la scène pour autant. Toujours en tournée, il trace, en ce moment-même, la route avec ses Saltimbanks. En EXCLUSIVITE pour Pote à Pote, le rappeur de Roubaix a accepté de parler de son dernier album, mais aussi de l'Algérie, des quartiers et de cet esprit de révolte qui ne cesse de l'animer.

Quel est ton regard sur ce qui se passe actuellement de l'autre côté de la Méditerranée ?

Cameroun : Ruben Um Nyobe ou la révolution manquée

Vendredi, 23 Avril, 2010
Logo

Ruben UM NYOBE est propulsé à la tête de l’Union des Populations du Cameroun au mois de novembre 1948, six mois après la création de ce mouvement de libération nationale, dont le but est d’obtenir l’indépendance et la réunification du Cameroun. La lutte de L’Union des populations du Cameroun prend ses racines dans la résistance contre le colonialisme qui, au Cameroun, fut d’abord celui de l’Allemagne pour devenir ensuite celui de la France et de l’Angleterre pendant la première guerre mondiale.

Pour Ruben UM NYOBE, le citoyen camerounais doit être au centre de toutes les initiatives et les décisions, autrement dit, il doit être consulté au préalable. Il déplore évidemment la maltraitance et le manque de considération des colons à l’égard des indigènes et il prône un programme-école qui permettrait aux camerounais de recevoir une formation adéquate pour assumer les charges d’Etat. Il est l’un des premiers hommes politiques de la nation à mettre en garde des dangers du tribalisme, de l’ethnicité et de la régionalisation dans la politique locale.

31ème anniversaire de la révolution islamique.

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

Alors qu’il lui était impossible d’annuler les cérémonies commémoratives, pour ne pas risquer d’avoir à reconnaître son aveu de faiblesse...

Alors qu’il lui était impossible d’annuler les cérémonies commémoratives, pour ne pas risquer d’avoir à reconnaître son aveu de faiblesse, le pouvoir iranien a inventé la manifestation sans témoins. Dernier subterfuge qu’il a imaginé afin de retenir l’opposition qui aurait pu en profiter pour se faire à nouveau entendre ! C’est ainsi que le pouvoir a rassemblé, au pied de la tribune officielle, une importante « masse » de gens sûrs.