FN »

FN


Cimetière de Herrlisheim : Un militant FN profane des tombes

Lundi, 23 Décembre, 2013
Logo

Au mois d’Avril, la plupart des Français vont chercher des chocolats. Les néo-nazis, eux, célèbrent, à leur singulière manière, la naissance et le décès d’Adolf Hitler. Une vénération morbide qui se traduit notamment par des profanations de cimetières.

 Le 30 avril 2004, l’indignation est à son comble et pour cause, ce sont cent vingt sept tombes profanées qui sont découvertes au cimetière juif de Herrlisheim avec croix gammées et inscriptions antisémites. L’indignation est générale, la colère aussi. La classe politique condamne unanimement ces actes. Sept mois d’enquête ont été nécessaires pour identifier les coupables : Emmanuel Rist, 37 ans, considéré comme la «tête pensante» du groupe néonazi, Laurent Boulanger, 27 ans, Laurent Peterschmitt, 28 ans.

 

Le FN en échec à La Courneuve

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Christophe Piercy, assistant du député Daniel Goldberg, nous fait un état des lieux du recul du votre FN sur la Courneuve. 



Sur le canton de La Courneuve, le FN a reculé de 5 % (à 12%) entre 2004 et 2011. Le sortant PS a devancé le maire PCF (47% contre 32%), alors que l’’UMP s’’effondrait de 14 à 6%.

La dégradation du cadre de vie, l’’insécurité et l’’installation de roms notamment au centre-ville et les quartiers pavillonnaires auraient dû être un terrain favorable au FN. Mais une campagne offensive de deux ans sur les problèmes de diversité commerciale, de propreté ou de nuisances industrielles a permis d’’obtenir des avancées.

Réclamer un ordre juste

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Le FN a su répondre à une demande politique et joue le rôle d'un parti/lobby qui réclame la rupture, pour Nicolas Lebourg, spécialiste de l'extrême droite.


La fonction tribunicienne fut tenue jusqu’’à la fin des années 1970 par le PCF, usant d’’un langage révolutionnaire au bénéfice d’’une attitude réformiste. Les slogans radicaux étaient une manière d’’obtenir des dominants des transformations sociales, par une transaction entre le langage de rupture et la praxis pragmatique. Le communisme parlementaire et syndical joua ainsi peu ou prou le rôle de lobby au bénéfice non d’’une classe, mais de masses usant de ce moyen pour agir sur un seul segment politique, celui désigné par les communistes sous le vocable de « justice sociale».

Éducation : le visage anti-social du FN

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Le discours à la mode, relayé par la grande masse médiatique, tendant à atténuer la nocivité du discours du FN, sous couvert d’’une prétendue plus grande respectabilité et modération de Marine Le Pen par rapport à son père doit être déconstruit pièce par pièce pour faire place à une véritable analyse des objectifs que mettrait en œœuvre ce parti s’’il arrivait au pouvoir.


Le programme du parti d’’extrême droite concernant l’’éducation est révélateur de son idéologie réactionnaire. En effet, l’’éducation est un conditionnement de la société de demain ; et dès lors, la société dont rêve le FN est à l’’image de l’’école qu’’elle veut construire.

Laïcité, l’ennemi mortel du FN

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Alexis Corbière, aujourd'hui adjoint au maire du 12ème arrondissement de Paris et secrétaire national du parti de gauche, est un militant acharné de la lutte contre l'extrême droite. Voici sa contribution au dossier. 


Le FN n’’est pas laïque. Il est même sans doute le parti politique le plus déterminé et le plus conséquent pour détruire la laïcité telle qu’’elle est définie par la grande loi du 9 décembre 1905. D’’abord, jamais, depuis sa fondation en 1972, il n’’a mené le moindre combat laïque et même, pour être précis, il était toujours aux cotés de ses adversaires les plus farouches. En 1984, il fut particulièrement actif, aux cotés des institutions religieuses et de la droite, pour défendre les intérêts des écoles privées majoritairement confessionnelles.

L’Extrême droite d’aujourd’hui est la même qu’hier

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Depuis janvier 2011, l'extrême droite est représentée en France par Marine Le Pen. Historiquement, le FN, parti d'extrême droite française, est le rassemblement de royalistes, des nationalistes, catholiques intégristes et de néo-fascistes. 


Aujourd’hui, il est difficile de croire aux discours sur les valeurs républicaines de la présidente du Front National Marine Le Pen au vu du passif de ce parti. Marine Le Pen bénéficie d’une image lisse et policée contrairement à son père. Ainsi, la présidente du FN veut faire un OPA sur la droite classique et ses électeurs pour à terme ouvrir les portes du pouvoir et « d’engager la grande entreprise de recon- naissance sans laquelle la France peut disparaître ».

Tour de France de l'Égalité

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

Alors que le Front National menace, certains voudraient pour satisfaire cet électorat raciste renforcer la lutte contre l’immigration et l’islamisme. D’autres voudraient que nous renoncions à faire appliquer la loi et les principes républicains contre le racisme et les discriminations, au prétexte que cela risquerait de renforcer le FN. 

Nous savons que la poussée du FN engendre une augmentation des actes de discriminations.