Le FN en échec à La Courneuve


Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Christophe Piercy, assistant du député Daniel Goldberg, nous fait un état des lieux du recul du votre FN sur la Courneuve. 



Sur le canton de La Courneuve, le FN a reculé de 5 % (à 12%) entre 2004 et 2011. Le sortant PS a devancé le maire PCF (47% contre 32%), alors que l’’UMP s’’effondrait de 14 à 6%.

La dégradation du cadre de vie, l’’insécurité et l’’installation de roms notamment au centre-ville et les quartiers pavillonnaires auraient dû être un terrain favorable au FN. Mais une campagne offensive de deux ans sur les problèmes de diversité commerciale, de propreté ou de nuisances industrielles a permis d’’obtenir des avancées.

Plutôt que de juste déplorer l’’insécurité ou le laisser-aller de la gestion de l’’espace public (épaves, saleté, alcoolisme) en se défaussant sur l’’Etat, le conseiller général sortant a organisé un collectif citoyen pour la création d’’une police municipale, qui a obtenu la tenue d’’un référendum local. Une campagne dynamique des deux partis de gauche a mieux mobilisé la jeunesse et la participation a gagné 6 % par rapport aux régionales.

Cet exemple local montre qu’’il n’’y a pas de fatalité. Le FN se nourrit des reculs des autres partis. Ceux-ci doivent être réellement proches de la population toute l’’année et savoir apporter des réponses concrètes aux problèmes du quotidien. Un discours de démission comme celui du maire est sanctionné, alors qu’’une mobilisation concrète, dans le respect des valeurs républicaines, permet de ne pas laisser de place au FN.

Toutefois, la crise économique n’’a pas de solution locale. Pour ne pas laisser le désespoir s’’installer, la gauche devra montrer en 2012, comme Obama en 2008 , qu’’elle peut changer le cours des choses.

 

 

Christophe Piercy



Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.