italie »

italie


Emplois fermés en Europe : la xénophobie d'état n'est pas partout la même

Jeudi, 7 Novembre, 2013
Logo

 

En Europe, tout le monde n’a pas les mêmes droits.

L’Union Européenne a reçu le Prix Nobel de la Paix, elle n’aura pas celui de l’Egalité face à l’accès à l’emploi. Au contraire. Beaucoup d’Etats membres continuent à discriminer les non-européens, et donc à institutionnellement légitimer la discrimination faite aux étrangers, en leur interdisant d’exercer certains emplois. Cette xénophobie d’Etat n’est pas la même dans tous les domaines. En France, ce sont 5,3 millions d’emplois qui sont encore interdits aux étrangers.

 

Aide Juridictionnelle : Tous les chemins mènent à Rome

Mardi, 5 Novembre, 2013
Logo

 

En Italie comme en France, l’aide juridictionnelle existe pour garantir à chacun l’accès au droit pour se défendre ou lancer une procédure juridique en vertu de l’égalité de tous devant la loi. Toutefois, il s’agit d’une aide financière pouvant être octroyée à condition de remplir des critères précis. Dans les deux pays, ces critères sont de deux natures : le statut administratif du demandeur et sa condition économique. Néanmoins d’un Etat à l’autre les conditions exigées varient. L’Italie notamment a mis en place une aide plus complète et moins discriminante à la disposition d’un certain nombre de personnes.

 

Le paradoxe français : à trois euro près…

 

Italie : la dolce vita n’est pas pour les Roms

Dimanche, 6 Octobre, 2013
Logo

Ces dernières années, les immigrés et notamment les Roms, venus de l’Est ont subi de nombreuses attaques racistes sans que les autorités ne leurs viennent en aide... Bien au contraire.

 

 

Coup de botte sur l’immigration

Jeudi, 12 Septembre, 2013
Logo

Point de chute important de l’immigration clandestine, l’Italie s’est doté de tout un arsenal de lois pour tenter de régulariser ses flux migratoires et transitoires. Youssoupha Thiam, militant à SOS Racisme Italie, évoque des législations qui ne cessent de se durcir au fil des années. 


La loi Turco-Napolitano, qui porte le nom de l’actuel Président de la République, Napolitano (réélu pour sept ans en avril dernier, ndlr) a fusionné plusieurs textes législatifs dont la loi du 6 mars 1998 sur l'immigration et la condition de l'étranger. Intégrée au décret législatif numéro 286 du 25 juillet 1998, et connu sous le nom de « texte unique », cette loi prévoyait la programmation des flux d'entrée pour le travail, pendant de l'immigration clandestine.

Italie : des vagues de régularisation

Jeudi, 12 Septembre, 2013
Logo

Durant les 20 dernières années, les régularisations massives de travailleurs sans papiers ont permis de donner des titres de séjour à des centaines de milliers de clandestins venus apporter leur force de travail pour le développement économique du pays.

L’Italie compte 3 millions d’étrangers sur une population globale de 60 millions. Parmi ceux-ci, 1,5 millions sont installés régulièrement depuis plus de 5 ans. Les immigrés entrés clandestinement ont fait l’objet de plusieurs vagues de régularisation. Ainsi tous les 5 ans, 200 000 travailleurs sans papiers sont régularisés (218 000 en 1990, 234 000 en 1996, 250 000 en 1999 et 700 000 par le gouvernement de Silvio Berlusconi durant les années 2000).

La régularisation italienne

Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

Membre de SOS Racisme Italie, Youssoupha Thiam est aussi un invité européen des Universités d’automne de la Fédération. Il évoque la régularisation des immigrés en Italie.

En Italie, le degré de flux est l'acte juridique par lequel le gouvernement détermine chaque année le nombre d'étrangers qui peuvent entrer en Italie pour travailler. En théorie, les employeurs demandent à la préfecture d'employer un étranger résident à l'extérieur. Dans la pratique, la plupart des bénéficiaires sont les sans-papiers qui sont déjà dans le territoire italien et n'ont pas d'autres moyens de se régulariser que les flux.

Aide juridictionnelle : le moteur d'une justice à une vitesse

Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

 

Doubler l’indemnisation des avocats qui travaillent au titre de l’aide juridictionnelle permettrait à la défense de consacrer plus de temps à son client et d’assurer la même justice pour tous.


Proposée aux personnes de faibles revenus, l'aide juridictionnelle est un dispositif qui permet la prise en charge d'une partie ou de la totalité des frais de justices. Fondée sur le principe que la justice doit être accessible à tous, elle a concerné 900 000 personnes en 2009. « Avoir un avocat, c'est à priori augmenter ses chances d’être mieux entendu et mieux compris », explique Matthieu Bonduelle, Secrétaire Général du syndicat de la magistrature.

La révolte de Rosarno !

Lundi, 15 Février, 2010
Logo

« Ils attendaient les bras et ce sont les hommes qui sont arrivés »  

Pendant des années Rosarno a été le scénario de conflits quotidiens, tabassages isolés, provocations entre des jeunes divisés en fonction de leur couleur de peau, et frappés par une misère culturelle qui les a poussés à se comporter comme des ennemis. Ces tensions ont eu lieu sur un territoire où la criminalité domine et l’état démocrate se défile.