Stage »

Stage


Chefs de travaux, partenaires particuliers

Mercredi, 12 Mars, 2014
Logo

Partenaires essentiels et pivots incontournables au sein des lycées professionnels lorsqu’il s’agit de stages, les chefs de travaux se sont révélés, au fil des années, les meilleurs alliés de l’action SOS Stage. Leur rôle au sein du lycée est surtout pédagogique. Il vise à coordonner le corps enseignant à l’intérieur de l’établissement avec les entreprises partenaires à l’extérieur, qui se recrutent essentiellement sur des critères géographiques et d’activité. Ils représentent donc une ressource inestimable en termes de connaissance du terrain, connaissance des enseignants, voire souvent connaissance des élèves eux-mêmes.

Des chefs de travaux dynamiques et motivés, nous en avons rencontrés. Souvent épargnés par le turn-over qui touche largement les établissements en ZUS, ils sont les indéboulonnables, ceux qui voient passer les élèves de la seconde au bac pro, ceux qui les connaissent par leur prénom, ceux qui sont en relation avec les familles et ceux qui pallient, parfois comme ils peuvent, aux manquements de l’administration. Des partenaires sur lesquels l’action SOS Stage ne néglige jamais de s’appuyer pour mener sa mission à bien.

 

La rédaction

Stages en entreprise : panne d’ascenseur

Mardi, 11 Mars, 2014
Logo

Pourquoi certains élèves des lycées professionnels galèrent-ils pour trouver un stage ? Qui sont les entreprises qui discriminent et sur quels critères ? Peut-on, en cette matière, parler de généralité ? Comment et pourquoi faut-il réagir face à cette situation ?

Chercher une entreprise susceptible de proposer un stage lorsqu’on a quinze, seize, dix-sept et même dix-huit ans et qu’on est livré à soi-même, sans réseau, parfois sans outils, ce n’est pas la chose la plus facile, ni la plus motivante qui soit. Selon les témoignages que nous avons récoltés au cours de l’action SOS Stage, les élèves issus d’établissements situés en ZUS (zone urbaine sensible) sont souvent discriminés.

Défendons le droit à la formation grâce aux entreprises citoyennes

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Lorsque l’Etat inscrit un jeune dans une filière professionnelle, il est aussi responsable des semaines de stage que ce lycéen aura à effectuer. C’est une obligation du proviseur de garantir le stage, mais les moyens effectifs manquent cruellement.

Si on compare l’espérance d’études d’un jeune des quartiers populaires à celle d’un enfant de classe moyenne, il n’y en aura qu’un qui étudiera jusqu’à 25 ou 28 ans, et qui va coûter à l’Education Nationale toute sa carrière d’étudiant. Le lycéen professionnel s’arrête souvent à 18 ou 20 ans. Il faudrait mettre le paquet pour ceux qui font ces filières-là, pour que le peu de temps qu’ils passent dans les études aboutisse véritablement à des qualifications. Comme Leïla Chaibi, la FNMDP soutient clairement la réorientation des fonds au bénéfice des lycées professionnels.

Le Jeune n’est pas un sous-salarié !

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Pour Leïla Chaibi, du Parti de Gauche, l’Education Nationale et les entreprises doivent fournir un effort conséquent pour l’accès aux stages. Et pour cause : « un jeune apporte de la valeur ajoutée à l’entreprise ».

 

Nous on avait une proposition au Front de Gauche pendant la campagne présidentielle, c’était d’augmenter de 50 % l’investissement de l’Etat dans l’enseignement professionnel pour qu’il ait une égalité entre l’enseignement professionnel, l’enseignement général, l’enseignement technique.

 

Pour une expérimentation de l’entreprise pendant la formation

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Présidente de la Confédération Etudiante, syndicat étudiant, Cindy Pétrieux évoque le manque de passerelle entre les entreprises et les universités. Un manque cruel qui se fait sentir à tous les niveaux du monde de l’apprentissage.

 

Il faut que les étudiants puissent avoir accès à une expérimentation de l’entreprise. Nous avons remarqué que l’une des grandes difficultés pour les étudiants réside dans un manque de connaissances des codes de l’entreprise. On ne sait pas c’est quoi l’entreprise. On ne sait pas comment ça s’organise. On ne sait pas à qui on va avoir affaire quand on va chercher un stage ou un premier emploi.

 

SOS STAGE

Mardi, 25 Mai, 2010
Logo

La Fédération Nationale des Maison des Potes, dont l'objet est de favoriser la cohésion et la mixité sociale sociale, notamment au sein des quartiers réputés difficiles, s'engage aujourd'hui dans le secteur de l'emploi.

Nous partons du constat qu'il n'est pas toujours facile pour une entreprise d'accueillir, à l'occasion d'un stage, un ou des jeunes en formation dans ces zones dites sensibles.
Malheureusement, une mauvaise expérience peut entacher et nuire à l'image de tous les étudiants d'un Lycée.

Afin de garantir à l'entreprise et aux stagiaires les meilleures conditions et le meilleur encadrement lors de ces périodes de stage, la Fédération Nationale des Maisons des Potes vous présente aujourd'hui le programme SOS STAGE.

Il s'agit de la mise en œuvre d'un processus de candidature, recrutement et suivi d'un étudiant durant toute sa période de stage.

Quand lycéens et entreprises surfent sur la même vague

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Dès le lycée, certains jeunes peinent à trouver un stage, synonyme de première expérience professionnelle. Face à ce problème, La Fédération Nationale Des Maisons des Potes a imaginé une plate-forme Internet où ces derniers rentreraient en contact avec des professionnels. (Source image:eastcentraltech.edu)