Emilie Marsaud »

Emilie Marsaud


Réforme de la santé, pas de prescription pour le testing

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Surprise : le projet de loi « Hôpital, Patients, Territoires, Santé »  prévoyait, en sa première mouture, la réalisation de testing chez les médecins généralistes.

L’objectif : mesurer l’ampleur de la discrimination faite aux patients bénéficiant de la couverture médicale universelle (CMU) et de la CMU complémentaire. 

Or, cette mesure n’a finalement pas été retenue dans la version adoptée par le Sénat du projet de loi. « C’est dramatique » estime Marie-Christine Fararik, Secrétaire Générale de Sud Santé AP-HP. « S’il n’y a pas de refus franchement affichés de la part des médecins, les découragements insidieux sont nombreux », observe-t-elle. Fixer un rendez-vous au patient, trois mois plus tard, par exemple… « Pour les soins dentaires, cela donne des conséquences dramatiques.

A la mémoire de Missak

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Le romancier Didier Daeninckx - dans son livre Missak - et le réalisateur Robert Guédiguian avec l'Armée du crime rendent hommage à Missak Manouchian, résistant arménien en France lors de la seconde Guerre Mondiale, et à ses 22 compagnons hongrois, polonais, italiens et juifs. Entretien croisé.


Pote à Pote : Pourquoi cet intérêt pour Missak Manouchian?

 

Quand expulsion à la campagne rime avec paix sociale…

Jeudi, 17 Décembre, 2009
Logo

 Au Havre, la politique de rénovation des quartiers populaires  semble ne pas répondre  aux critères sociaux attendus par les habitants…(source photo: schlomoh.blog.lemonde.fr)

 

 

 

Portrait : Yacine Djaziri, entrepreneur au cœur social

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Yacine Djaziri est entrepreneur. Il ne compte pas ses heures, a le sens de l’argent mais aussi la fibre sociale. Depuis onze ans, ce Nanterrien emploie dans son entreprise de BTP des  publics fragiles en contrat d’insertion. 

 

Interview : Jean-Pierre Obin, « A l’école, moins de mixité sociale, c’est moins de performance »

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Jean-Pierre Obin, ex-inspecteur général de l’Education Nationale, auteur d’un Que sais-je ? sur le sujet, évoque les effets des assouplissements successifs de la carte scolaire sur la mixité sociale à l’école.

 

Pote à Pote : Quelles sont les grandes lignes des dernières modifications de la carte scolaire ?

Jean-Pierre Obin : En 2008, pour les entrées au collège et au lycée, les motifs de demandes de dérogation n’étaient même plus examinés : l’inspection académique disait oui à toute demande de dérogation si le collège ou lycée voulu avait de la place. Et si l’établissement est très demandé, la priorité est donnée aux enfants handicapés, à ceux qui ont un problème de santé, et aux boursiers.