« Le Maire du Pont-de-Chéruy » : la condamnation tombe enfin !


Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Alain Tuduri, maire de Pont-de-Chéruy, était poursuivi depuis 2002 par SOS Racisme pour usage abusif et discriminatoire du droit de préemption.

(Sourece Image: actualiteantiraciste.blogspot.com)

À l'audience, du 6 octobre 2009, Monsieur Tuduri, avait, enfin, reconnu que sur 33 préemptions municipales, effectuées entre 1998 et 2002, 25 d’entre-elles, soit 75%, concernaient des acquéreurs d’origine maghrébine ou turque alors qu’ils ne représentaient que 15% des acquéreurs de la commune.

Le  20 octobre denier, le Tribunal de Grande Instance de Vienne l’a condamné à 18 mois de prison avec sursis, l’une des plus lourdes condamnations pénales prononcées par un Tribunal pour un délit de discrimination et plus de 16 000 euros de dommage, d’amende et d’intérêt.

Enfin la justice reconnait la culpabilité dd'un homme pokitique et le condamne. N'est-il pas temps

que ces hommes et femmes qui veulent nous diriger prennent conscience de leurs responsabilités et de leurs devoirs envers

leurs concitoyens ?

à quand les condamnations de mrs  Besson et Hortefeux ?

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.