media »

media


Le Sujet Tabou

Lundi, 10 Mars, 2014
Logo

Ils ne veulent plus en parler. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils avaient une petite réticence au début quand on leur a prononcé le mot « ... ». Au lycée Denis Papin, ça été vécu presque comme un traumatisme. « On ne veut plus de ça » répètent l'un après l'autre les professeurs en face de moi.

Ils sont une quinzaine. Il y a une heure que cette réunion a commencé. Mais c'est maintenant que les langues se délient : « L'autre fois, on n'a vraiment pas apprécié ». Ils se sont sentis blessés. Pire : arnaqués ! Depuis « nous sommes un peu méfiants avec les... » m'avoue le proviseur Monsieur Solmy, toujours d'un calme olympien avec moi mais que le sourire en coin dissimule mal la possibilité de la colère.

 

Quand les députés relaient le combat de la FNMDP à l’Assemblée nationale !

Jeudi, 26 Décembre, 2013
Logo

Les difficultés procédurales rencontrées par les Maisons des Potes dans la poursuite des auteurs de tweets racistes et sexistes ont été relayées à l’Assemblée Nationale à notre demande.

 

Naissance de la MdP de Lyon

Jeudi, 28 Mars, 2013
Logo

Emotion à Lyon lorsque les marcheurs ont assisté au succès de l’un des tous premiers débats organisé par la Maison des Potes Grand Lyon.

Après plusieurs mois de travail mené par l’équipe de Lyon, cette étape du Tour de France l’Egalité a coïncidé avec le lancement officiel de la Maison des Potes Grand Lyon. Dirigée par Ouajdi Feki, elle est implantée dans le quartier des Minguettes grâce au soutien d’un café social où deux bénévoles permettent de créer le lien social entre les habitants du quartier. La Maison des Potes donne aussi la possibilité aux habitants des quartiers de s’exprimer à l’aide d’un blog. Le but est de les sensibiliser à l’information et aux médias.

Comment exister si personne ne nous regarde ?

Lundi, 15 Novembre, 2010
Logo

 

Ahmed Madi est éducateur à Marseille et artiste Hip-hop connu sous le nom de Djamajal. A l'affût de l'émergence de la scène culturelle des banlieues, il pointe un manque de visibilité des jeunes des quartiers et dénonce un manque d'intérêt des médias.


J'ai grandi dans les quartiers Nord de Marseille et j'y suis éducateur depuis vingt ans. Je suis également impliqué dans le réseau associatif autour notamment de la musique et de la danse. Pour m'être occupé du groupe de rap Psy4 de la Rime avant qu'il explose sur la scène médiatique, je sais que ce genre de réussite est trop rare dans les quartiers. Cela suscite la motivation de ceux qui poussent derrière, ce qui est une bonne chose, mais aussi de la frustration.

Abracadabra la fée « télévision » transforme les pays du sud !

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Après la religion, la télévision est en passe de devenir le vecteur d’influence le plus puissant au monde.

(source photo: jeuneafrik.com)

Depuis l’envoi de nombreux satellites de communication dans les années 90, la diffusion est devenue plus accessible. En Asie, en Afrique ou au Moyen- Orient, cela a apporté en premier lieu, la pluralité : la République Démocratique du Congo (RDC) compte 30 chaînes par exemple. Puis, la relative liberté comme chez Walf tv (au Sénégal) qui propose des débats politiques sans tabous et dénonce des scandales en tous genres malgré les menaces de coupures ou d’amendes.

La Cité enfin sous (bonne) presse

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Le 13 octobre dernier, à la Villette, une grande rencontre entre médias des quartiers, institutions, et journalistes cherchait à réduire la fracture entre médias et banlieues. Explications.

(source photo: lipietz.net)

C’est un constat que les habitants des quartiers populaires peuvent faire au jour le jour : au-delà du périph, la représentation journalistique du quotidien est bafouée. Et ce, même si les médias s’intéressent aujourd’hui davantage qu’avant (et mieux sans doute) à la question des quartiers populaires.