Manifestation »

Manifestation

  • warning: Creating default object from empty value in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Militer pour les droits des étrangers à Privas

Mercredi, 27 Mars, 2013
Logo

Face à la montée du racisme, le réseau de la Fédération Nationale des Maisons des Potes se mobilise en Ardèche. Pour la régularisation des travailleurs sans papiers et pour le droit de vote des étrangers.

 

A Aubenas, l’équipe de SOS Racisme Ardèche mobilise les jeunes des cités HLM du quartier des Oliviers qui compte 1 380 habitants. Mais c’est à Privas qu’ils ont accueilli une étape du Tour de France de l’Egalité avec une coordination d’associations dont le MRAP et la LDH, autour du soutien aux travailleurs sans papiers.

 

Algérie : L’art du possible

Lundi, 14 Février, 2011
Logo

 

Grèves dans les usines, des journalistes qui revendiquent plus de liberté, des étudiants et lycéens en mouvement qui s’organisent en coordinations. Quelques semaines plus tard, sur provocations, des émeutes éclatent dans le mythique quartier populaire d’Alger, Bâb El Oued et s’étendent rapidement au reste du pays.


Ces dernières durent plusieurs jours et voient s’affronter jeunes et forces anti-émeutes, l’état de siège est décrété, l’armée sort des casernes et prend position à plusieurs endroits de la capitale. La répression est féroce, des centaines de morts, la torture est monnaie courante dans les commissariats officiels et non officiels.   

Après plusieurs jours d’un assourdissant silence de la part du pouvoir visible, la présidence, des réformes politiques sont promises qui verront le jour quelques mois plus tard.

Forte mobilisation à Paris contre Wade

Mercredi, 23 Mars, 2011
Logo

Les sénégalais ont manifesté ce 19 mars partout à travers le monde. A Paris, la mobilisation a été particulièrement suivie et s’est déroulée dans le calme, la bonne humeur, encadrée par un service d’ordre intégré et par la police française. Malgré une actualité brulante : le massacre de civils en Libye et en Côte d’Ivoire, la guerre en Libye, les compatriotes sénégalais ont massivement répondu à l’appel à la manifestation contre le régime corrompu du président Abdoulaye Wade.

 

Emplois fermés : ils ont dit....

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Interrogés lors de la manifestation du 1er mai dernier, plusieurs responsables syndicaux et politiques nous ont exprimé leurs points de vue sur l’ouverture des emplois fermés. EXTRAITS…

 

Gérard Ascieri, Président de la Fédération Syndicale Unitaire :

 

« Il n’y a pas de raison de limiter, aux ressortissants de l’espace économique européen, l’accès aux emplois d’enseignants. Le résultat est qu’un certain nombre de collègues sont condamnés à la précarité… ça ne changerait rien à la République et aux règles de la République de faire changer tout ça ».

 

Jean Claude Mailly, Secrétaire Général de Force Ouvrière :

 

Solidays : Pompe à fric ou boîte éthique ?

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Après 11 années d’existence, faite de hauts et de bas, la réputation qualitative et festive des Solidays n’est plus à faire, mais est ce que l’essence du combat défendu, par cette manifestation,  n’a-t-elle pas perdu de sa contenance militante ?

Aujourd’hui, ne va-t-on pas au Solidays plus pour les têtes d’affiches (qui sont loin d’être des bénévoles) que pour la lutte contre le Sida ? Sur les affiches, l’espace réservé aux concerts n’est-il pas plus mis en valeur que celui des associations présentent au village? Le résultat est parfois visible : des allées du village associatif désertes, aux allures de western, où le festivalier curieux et combatif se fait rare voir invisible…