Emplois fermés : ils ont dit....

  • strict warning: Non-static method view::load() should not be called statically in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/views.module on line 879.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_validate() should be compatible with views_handler::options_validate($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter::options_submit() should be compatible with views_handler::options_submit($form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_filter.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_validate() should be compatible with views_plugin::options_validate(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_row::options_submit() should be compatible with views_plugin::options_submit(&$form, &$form_state) in /home/uwcj2475/poteapote.com/web/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_row.inc on line 0.

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Interrogés lors de la manifestation du 1er mai dernier, plusieurs responsables syndicaux et politiques nous ont exprimé leurs points de vue sur l’ouverture des emplois fermés. EXTRAITS…

 

Gérard Ascieri, Président de la Fédération Syndicale Unitaire :

 

« Il n’y a pas de raison de limiter, aux ressortissants de l’espace économique européen, l’accès aux emplois d’enseignants. Le résultat est qu’un certain nombre de collègues sont condamnés à la précarité… ça ne changerait rien à la République et aux règles de la République de faire changer tout ça ».

 

Jean Claude Mailly, Secrétaire Général de Force Ouvrière :

 

«  Il faut comprendre, qu’historiquement, il peut y avoir des postes qui sont réservés tels que les postes régaliens… Après il ne doit y avoir aucune discrimination dans le public ou dans le privé en fonction de l’origine, en fonction du sexe, en fonction de l’âge ».

 

Benoît Amont, Porte Parole du Parti Socialiste :

 

« Il faut qu’on ait une approche qui soit sérieuse et rigoureuse dans la manière dont on ouvre aujourd’hui l’accès à des métiers de la fonction publique. Ces gens qui habitent sur notre territoire ne sont pas ressortissants français mais vivent là depuis des années et participent, d’ailleurs, à l’effort de solidarité nationale puisqu’ils cotisent à la sécurité sociale et payent même des impôts ! ».

 

Marie-Noëlle Lienemann, Ancienne Ministre du Logement (Parti Socialiste) :

 

« Contrairement à ce qu’on nous raconte, il y a des tas de besoins humains dans les hôpitaux, dans l’environnement, dans l’éducation, l’éducation populaire,… où on aurait besoin de créer de vrais emplois publics avec des gens qui soient qualifiés et souvent des gens qui soient proches des quartiers pour bien connaître les préoccupations de ceux qui y vivent ».

 

Alain Krivine, Nouveau Parti Anticapitaliste :

 

« On est pour qu’il y ait l’égalité totale. C’est vrai que là où c’est le plus perceptible, c’est dans les hôpitaux. Parce que maintenant ils ont embauché du personnel, des médecins, souvent de très grande compétence, qui vient de l’étranger et pas seulement de l’Union Européenne d’ailleurs. Qui vient d’autres continents, d’Afrique,… mais dans des conditions bien inférieures à celles de leurs collègues français…. Je suis amené à dire qu’aussi bien dans les hôpitaux, à un très haut niveau, ou dans le bâtiment, on préfère prendre des étrangers parce qu’on les paye moins. Donc ça c’est inadmissible ».

 

Martine Aubry, Premier Secrétaire du Parti Socialiste :

 

« Je crois qu’il faut effectivement poursuivre le travail, engagé par notre Sénatrice Bariza Khiari, qui prépare une proposition de loi pour supprimer des discriminations qui n’ont pas de sens ».

 

Noël Mamère, Député Vert et Maire de Bègle :

 

« Les Verts sont à l’origine d’une proposition de loi sur l’ouverture des emplois publics, aux étrangers, puisque cette affaire remonte à plusieurs décennies et qu’effectivement si on veut favoriser l’intégration, on doit ouvrir ces emplois à des étrangers sur une application complète de la notion de citoyenneté et de résidence ».

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.