Amal Azem »

Amal Azem


Cimetière de Herrlisheim : Un militant FN profane des tombes

Lundi, 23 Décembre, 2013
Logo

Au mois d’Avril, la plupart des Français vont chercher des chocolats. Les néo-nazis, eux, célèbrent, à leur singulière manière, la naissance et le décès d’Adolf Hitler. Une vénération morbide qui se traduit notamment par des profanations de cimetières.

 Le 30 avril 2004, l’indignation est à son comble et pour cause, ce sont cent vingt sept tombes profanées qui sont découvertes au cimetière juif de Herrlisheim avec croix gammées et inscriptions antisémites. L’indignation est générale, la colère aussi. La classe politique condamne unanimement ces actes. Sept mois d’enquête ont été nécessaires pour identifier les coupables : Emmanuel Rist, 37 ans, considéré comme la «tête pensante» du groupe néonazi, Laurent Boulanger, 27 ans, Laurent Peterschmitt, 28 ans.

 

L’affaire Kokou : le racisme tue

Jeudi, 9 Janvier, 2014
Logo

Gustave Kokou, étudiant en philosophie d’origine togolaise, se rendait à la gare du village de Mortefontaine-en-Thelle (l’Oise) lorsqu’il croise son voisin, David Dumont. Celui-ci, accompagné de sa concubine, lui propose alors de monter dans sa voiture…

En route, David Dumont s’arrête chez les Bonnefis, famille de sa compagne, pour la déposer. Il sort de sa voiture, une violente altercation éclate entre les concubins. Antoine, frère d’Estelle, sort de chez lui, une arme à la main, se dirige vers son beaufrère et tire. David tombe. Gustave sort à son tour de la voiture pour le secourir, il prendra lui aussi deux balles, mortelles.

 

Lorsque cette tragédie se produit, le 7 janvier 1998, une question revient incessamment : pourquoi Gustave Kokou est-il mort ?

 

Renault : la soif de justice de Monsieur Gabaroum

Lundi, 23 Décembre, 2013
Logo

 

Renault était accusée de discrimination raciale dans le déroulement de carrière par Monsieur Gabaroum qui en était la victime emblématique.

 

Laurent Gabaroum est recruté par la société Renault en 1975 en tant que veilleur de nuit. Le jour, il poursuit ses études et elles sont brillantes. En 1984, il est diplômé de la prestigieuse école de Sciences Politiques de Paris, et obtient également divers diplômes de l’enseignement supérieur.

 

Habilitation «secret-défense» : les étrangers ne sont pas un danger

Mardi, 3 Décembre, 2013
Logo

 

L’habilitation « secret-défense » n’est pas réservée aux nationaux. Rédiger une annonce pour un poste soumis à une telle habilitation en excluant la possibilité aux étrangers de pouvoir postuler est donc constitutif d’une discrimination à l’embauche.

 

Les candidats doivent être  « impérativement français et de préférence de parents français nés en France », tel est le critère énoncé dans l’annonce de recrutement parue sur le réseau intranet de Cegetel devenue SFR pour un poste qui nécessitait l’habilitation « secret-défense ». L’annonce restera seize mois sur le réseau.