Police et justice en Europe


Samedi, 2 Novembre, 2013
Logo

Dans tous les pays d’Europe les tribunaux et les commissariats devraient faire appliquer les lois contre le racisme et les discriminations.

Commettre un acte raciste contre une personne à raison de sa nationalité, son origine, sa religion etc. met en péril la cohésion nationale et la cohésion de l’Europe entière. Pourtant, dans de nombreux pays, ce combat judiciaire contre le racisme et les discriminations n’est pas mené par le ministère public et les états encouragent les individus à agir simplement au civil pour réclamer la réparation du préjudice qu’ils ont subi. Au Royaume-Uni, l’État a financé une «Commision for racial equality» pour épauler les actions civiles engagées par les individus victimes d’actes de discrimination raciale. Devant une procédure longue et couteuse, la question des moyens financiers pour faire appel à un avocat se pose inévitablement. Dans certains pays, comme l’Allemagne ou l’Italie, les justiciables ont ainsi droit à un montant d’aide juridictionnelle 2 à 3 fois supérieur à celui alloué en France. Pour autant, le nombre d’actions judiciaires contre les discriminations reste dérisoire. La législation des class actions (comme aux USA) permettrait de donner un nouveau souffle à ce combat.

Samuel Thomas

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.