Quel lien entre inégalités et échec scolaire ?


Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

« Dans l'imaginaire collectif l'institution scolaire est le symbole de l'égalité. »

 

« Je voudrais parler de l'expérience acquise depuis 62 ans aujourd'hui. Elle me permet de dire que l'échec scolaire qui caractérise les quartiers prioritaires est souvent vu comme la conséquence d'un déficit culturel et économique au sein des familles puisque ce sont bien souvent elles qui sont montrées du doigt. Je voudrais parler justement des représentations sociales de l'école portées sur les enfants issus d’un milieu populaire. Les jeunes ne sont-ils orientés qu’au vu de leur capacité ? Ou l’orientation scolaire peut-elle s’expliquer en partie par les représentations que l’institution nourrit à l’égard de tel ou tel élève ? Je veux dire par là qu’après le certificat d'étude primaire, ma génération a connu des orientations qui faisaient qu’un enfant de mineur devenait automatiquement mineur. C'est précisément là qu'on pourrait parler d'inégalités à l'école. On opérait sur la base de critères sociaux et ethniques pouvant aller jusqu'a déterminer les bulletins scolaires et donc l'avenir de générations entières de jeunes. Je voudrais également parler de la place spécifique de l'école dans l'histoire française parce que dans l'imaginaire collectif l'institution scolaire est le symbole de l'égalité. On pouvait tous avoir les mêmes chances d'accès à l'école quelque soit nos conditions et nos origines. L'orientation différait par la suite mais on avait tous le droit, à minima, de passer le certificat d'étude et d’apprendre à lire et à compter. Alors progressivement des recherches ont été menées et ont conduit à la confirmation de l'existence de processus structurels de discrimination au sein de l'institution scolaire. On peut déplorer le manque de travaux sur les processus inégalitaires ou discriminatoires à l'école contrairement à d'autres formes de discriminations (emploi ou logement). »

Saadane Chahitelma

 

 

 

Saadane Chahitelma

Marcheur pour l'égalité en 1983, Saadane Chahitelma est titulaire d'un DUT en carriéres sociales (Tours), d'un diplôme universitaire en sciences criminelles(fac de droit de Nantes). Chargé de l’égalité des chances de la Mairie de Saint Herblain, il a contribué à faire souscrire sa ville à la charge de la diversité en 2007 et milite pour favoriser la mixité et la lutte contre les discriminations.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.