jeunesse »

jeunesse


Valérie Fourneyron : "Nous savons depuis longtemps que [les discriminations] existent

Vendredi, 14 Mars, 2014
Logo

Pote à Pote a voulu savoir quelle était l’attige du gouvernement face aux discriminations. Nous avons posé trois questions à Madame Valérie Fourneyron, ministre déléguée à la jeunesse, sur l’accès aux stages pour les lycéens professionnels.

Pouvez-vous nous en dire plus sur l'appel à projets du ministère concernant une étude sur la base de testings sur la discrimination des jeunes dans l'accès aux stages et au logement? Qu'en attendez-vous?

 

L’Espagne maltraite sa jeunesse

Lundi, 7 Octobre, 2013
Logo

 

Depuis que la crise a commencé, et notamment depuis l’arrivée au pouvoir du Parti Populaire (droite), la société espagnole et particulièrement la jeunesse a vu ses droits énormément diminuer. Le taux de chômage des jeunes espagnols est le plus élevé d’Europe. Un chiffre qui a atteint les 56,4% en février 2013.

L’éducation, à quel prix ?

 

Portrait de marcheur :

Mercredi, 27 Mars, 2013
Logo

Slimane


Une voix détonante qui pourra vous surprendre comme son esprit vif qui marche à 1 000 à l'heure. Ne vous y trompez pas, malgré son côté pressé, il est toujours à l'écoute et prend note car il croit au changement, mais tous ensemble, comme le prouve son engagement pour la jeunesse au sein du monde associatif. Il croit à la participation citoyenne de la jeunesse afin de changer l’état des lieux actuel et refuse d’attendre que le monde change tout seul. Voilà pourquoi il signe déjà un parcours de longue haleine de militant associatif.

Education populaire

Vendredi, 26 Octobre, 2012
Logo

Toute personne peut réussir

Le potentiel naît, pousse et se nourrit de partout

Même si éduquer mes frères n’est pas une tâche facile

Livrés à eux-mêmes dans les rues les plus fragiles

Ils attendent un Boost ou un élan

Et nécessitent un soutien pour les faire réagir

Bien sur, dans la rue on essaie, on se démène,

Beaucoup en veulent, et peu se promènent

Les efforts sont vains pourtant les chances sont belles

Conquérir le monde,  petit comme le pollen,

On se bat pour valoir quelque chose qu’on a. Et là,

On a besoin de personnes confiantes, motivées et conscientes

Stéphane Hessel : « Après l'indignation, il y a l'action. »

Mercredi, 27 Mars, 2013
Logo

 

En hommage à Stéphane Hessel, Pote à Pote republie l'entretien qu'il avait accordé à notre journaliste avec beaucoup de gentillesse et de disponibilité en janvier 2011.


Comment s’indigner concrètement au quotidien ?
Si vous êtes suffisamment clair sur les raisons pour lesquelles vous êtes indigné, il faut prendre contact avec ceux qui pensent comme vous, que ce soit une organisation non gouvernementale ou un parti politique, et militer. C’est-à-dire s’agiter, rencontrer des gens, parler les uns avec les autres, veiller à ce que le message que l’on porte en soi soit vraiment répandu. C’est la façon la plus utile de s’indigner et d’en tirer une action.

Abd Al Malik : « Changer le regard qu’on porte face à la banlieue car il est biaisé »

Lundi, 5 Juillet, 2010
Logo

Abd Al Malik : rencontre avec un artiste à multiples facettes…

 

Né à Paris en 1975, Abd Al Malik  a reçu pour son album « Gibraltar » les Victoires de la Musique en 2007. Il vient de publier aux éditions « Le cherche Midi » un roman intitulé «  La guerre en banlieue n’aura pas lieu ».

Une jeunesse abandonnée ?

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Chaque année en France, des dizaines de milliers d’enfants entrent au collège sans maitriser la lecture, l’écriture et le calcul et plus de 100 000 jeunes sortent du système sans diplôme ni qualification. Les élèves en difficultés se retrouvent concentrés dans les mêmes établissements. Une ghettoïsation qui s’aggrave avec l’assouplissement de la carte scolaire comme vient de souligner la Cour des Comptes. Le ministère de l’éducation nationale parle lui même de  « collèges dépressionnaires », d’où les élèves et les enseignants les plus débrouillards ou les plus méritant réussissent à « s’échapper ». C'est ce constat alarmiste que livre dans ce Pote à Pote notre réseau d'acteurs de terrain.

Mais comment en sommes nous arrivé là ?