cameroun »

cameroun


Décolonisations dans le sang

Vendredi, 23 Avril, 2010
Logo

Pour conquérir leur indépendance, des armées populaires de libération avaient engagé la lutte militaire contre l’occupation française dés 1947 à Madagascar et dix ans plus tard au Cameroun. Combien d’entre nous savent à quel point l’indépendance de ces territoires a été précédée ou accompagnée par des massacres perpétrés par la puissance coloniale ? Retour sur deux drames oubliés de l’histoire de France.

Premier massacre de masse perpétré par la nouvelle République à peine libérée du joug nazi, entre 30 000 et 89 000 malgaches, selon les sources, ont trouvé la mort suite aux soulèvements populaires du mois de mars 1947, notamment dans l'est et le Sud de Madagascar. Pour combattre l’insurrection du peuple malgache qui réclamait une indépendance immédiate, la répression confiée à 18 000 hommes de troupes (des tirailleurs sénégalais et soldats marocains et algériens).

Cameroun : Ruben Um Nyobe ou la révolution manquée

Vendredi, 23 Avril, 2010
Logo

Ruben UM NYOBE est propulsé à la tête de l’Union des Populations du Cameroun au mois de novembre 1948, six mois après la création de ce mouvement de libération nationale, dont le but est d’obtenir l’indépendance et la réunification du Cameroun. La lutte de L’Union des populations du Cameroun prend ses racines dans la résistance contre le colonialisme qui, au Cameroun, fut d’abord celui de l’Allemagne pour devenir ensuite celui de la France et de l’Angleterre pendant la première guerre mondiale.

Pour Ruben UM NYOBE, le citoyen camerounais doit être au centre de toutes les initiatives et les décisions, autrement dit, il doit être consulté au préalable. Il déplore évidemment la maltraitance et le manque de considération des colons à l’égard des indigènes et il prône un programme-école qui permettrait aux camerounais de recevoir une formation adéquate pour assumer les charges d’Etat. Il est l’un des premiers hommes politiques de la nation à mettre en garde des dangers du tribalisme, de l’ethnicité et de la régionalisation dans la politique locale.

Marie Roger Biloa: Une Afrique doit renaître de ses cendres

Vendredi, 23 Avril, 2010
Logo

Marie Roger Biloa, Directrice du mensuel Africa International. Elle est également rédactrice en chef du magazine Ici-Les gens du Cameroun.

“Mon père, Germain Tsalla Mekongo,  a été l’une des figures de l’indépendance, il a été ministre de finances dans le premier gouvernement camerounais au lendemain de l’indépendance sous Ahidjo (qui fut placé à la présidence du Cameroun par l'État sans légitimité). Il était issu d’un mouvement d’opposition modéré et non pas radical, sinon il n’aurait pu accéder au pouvoir.

SISTERS IN LAW

Lundi, 14 Décembre, 2009
Logo

Voici le documentaire à ne pas manquer ! Il s’agit là d’expertise représentative des combats pour les droits des Femmes en Afrique et tout particulièrement à Kumba au Cameroun. Loin des discours victimaires ou des réflexions de surface sur la question, « Sister in Law » vous plonge au cœur d’une affaire où force et émotion féroce se conjuguent sans fin….

Ce film documentaire Britannique, tourné dans une petite ville du Cameroun, relate du quotidien de deux femmes de droit qui, en hussard de la justice, viennent au secours de leurs sœurs écorchés par la vie et les hommes.

L’hommage au travail accompli n’est pas anodin car ces quelques femmes font changer petit à petit les sociétés d’Afrique malgré les difficultés rencontrées, et elles ne sont pas minces !