Alexis Corbière »

Alexis Corbière


La laïcité contre les discriminations

Lundi, 25 Mars, 2013
Logo

Alexis Corbière rappelle  le sens de la laïcité pour mieux lutter contre les discriminations

Aujourd’hui il y a une communautarisation de plus en plus forte, je pleure de voir que de plus en plus de gamins quittent l’école publique. Je suis enseignant et j’en ai  assez que mes élèves se définissent en me disant : « Moi monsieur je suis de tel ou de tel confession ». Ça m’est égal qu’ils soient de telle ou de telle religion.

Il faut établir l'égalité républicaine

Lundi, 16 Avril, 2012
Logo

Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de Gauche (PG) représentera le Front de Gauche aux élections législatives à Paris. Il nous confie ici son accord et sa volonté de soutenir, de faire aboutir notre revendication sur l’éducation (30% de personnel en plus dans les établissements scolaires en ZEP.

 

 

Comme candidat aux élections législatives pour représenter le Front de Gauche dans la 8e circonscription de Paris, je suis d’accord avec la proposition de 30 % de professeurs en plus dans les ZEP. Je connais bien cette réalité car je suis moi-même enseignant en Lycée professionnel depuis près de 20 ans et j’ai longtemps enseigné en ZEP en Seine-Saint-Denis, notamment lorsque j’ai débuté ma carrière.

Arrêter l’hypocrisie

Laïcité, l’ennemi mortel du FN

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Alexis Corbière, aujourd'hui adjoint au maire du 12ème arrondissement de Paris et secrétaire national du parti de gauche, est un militant acharné de la lutte contre l'extrême droite. Voici sa contribution au dossier. 


Le FN n’’est pas laïque. Il est même sans doute le parti politique le plus déterminé et le plus conséquent pour détruire la laïcité telle qu’’elle est définie par la grande loi du 9 décembre 1905. D’’abord, jamais, depuis sa fondation en 1972, il n’’a mené le moindre combat laïque et même, pour être précis, il était toujours aux cotés de ses adversaires les plus farouches. En 1984, il fut particulièrement actif, aux cotés des institutions religieuses et de la droite, pour défendre les intérêts des écoles privées majoritairement confessionnelles.