Linda El Haddad


Lundi, 15 Février, 2010
Logo

Linda El Haddad est conseillère municipale, pour la ville de Grenoble, en charge de la lutte contre les discriminations et des droits de l’Homme.

Linda El Haddad fait partie de ces femmes pour qui, l’engagement, a toujours pris une place importante dans leur vie. Dès son plus jeune âge, sa mère, sympathisante PS, l’emmène à toutes les réunions publiques et politiques. Pourtant le déclic aura lieu plus tard ! En effet, lorsque son frère est victime de discrimination à l’entrée d’une discothèque, elle découvre cette injustice encore peu connue du grand public. C’est alors qu’elle est contactée par le comité SOS Racisme de sa ville et, de cette rencontre, naîtra son envie de « continuer à creuser le sujet ». Elle s’implique, intervient en milieu scolaire et prend très vite de nouvelles responsabilités. En 2001, elle devient Secrétaire Générale et deux ans après elle prend la direction du comité local.

Au bout de cinq ans, elle décide qu’il est temps pour elle de « passer à autre chose » tout en continuant son combat contre les discriminations. Sympathisante PS depuis 1994, elle se tourne naturellement vers la politique : « c’est une démarche normale dans le sens où l’investissement politique peut apporter des réponses concrètes ». Lors des élections municipales, elle est candidate sur la liste du maire sortant, Michel Destot, qui sera réélu. Forte de son expérience, elle met en place un comité de pilotage au sein de la municipalité pour lutter contre les discriminations.

En effet, elle veut faire de la ville un employeur exemplaire sur ces questions en organisant, dans un premier temps, des sessions de sensibilisation en direction des services en charge du recrutement mais également des élu(e)s. Une clause de non-discrimination pourrait être imposée, aux entreprises partenaires, dans le cadre des appels d’offres : « jusqu’à présent on travaillait uniquement avec les victimes de discriminations désormais nous travaillons également en direction des décideurs ». En dehors de son engagement politique, elle travaille, depuis peu, sur un projet expérimental, une sorte d’école de la dernière chance, avec des jeunes décrocheurs. Toujours aussi débordante d’énergie, elle y met tous ses espoirs et veut croire que, comme en politique, tout est possible !

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.