Soutien scolaire : les associations en danger


Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

L’association Résister Insister Persister (RIP), basée à Fontenay sous bois (94), mène une activité d’accompagnement à la scolarité depuis maintenant 10 ans. En 2009, elle a accueilli environ 250 jeunes fontenaysiens. Suite aux coupures budgétaires de l’Etat, cette activité et plus largement le fonctionnement de son association est menacée.

 

 L’accompagnement à la scolarité a permis de mener un travail de fond pour lutter contre l’échec scolaire ainsi que les inégalités par la promotion du vivre ensemble dans nos quartiers.

En effet, l’association en plus d’assurer l’aide au devoir et l’accompagnement à la scolarité apporte des activités pédagogiques et ludiques permettant à l’enfant de s’épanouir. Cela participe aussi de manière concrète à la construction de sa personnalité et à son émancipation.

C’est également un moyen de créer du lien avec les familles et renforcer le rôle des parents dans le suivi de la scolarité de leurs enfants tout en développant des activités en adéquation avec les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien.Aujourd’hui, l’ensemble de ses partenaires, soutient de moins en moins l’association dans son activité. Les coupures budgétaires d’environ 80% présagent le pire à savoir l’arrêt de toute  activité.

Cette initiative nous amène à penser que le gouvernement ne considère pas le travail des associations et plus largement les associations de quartiers comme des interlocuteurs pouvant apporter une réelle expertise concernant la lutte contre l’échec scolaire mais encore plus grave, il  risque de « casser » une dynamique locale de cohésion sociale.

 

 

 

 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.