Valdiodio Ndiaye


Vendredi, 23 Avril, 2010
Logo

Plusieurs leaders africains se sont illustrés de par leurs actes et le rôle qu'ils ont joué dans leur pays respectif dans la marche vers les indépendances. A titre d'exemple nous pouvons citer pour le Sénégal, un membre de ma famille, VALDIODIO NDIAYE (1923-1984), un homme qui constitue une référence pour son courage et son patriotisme.

 Personnage mythique pour les sénégalais et héros de la décolonisation, il a été l'un des acteurs fars dans la lutte contre l'impérialisme et l'injustice en Afrique de l'ouest.

C'était l'un des dirigeants du Bloc Démocratique Sénégalais (BDS), premier parti politique sénégalais, aussi l'un des premiers juristes africains et a participé à la rédaction de la constitution sénégalaise. Il se distingue de ses paires à l'époque par le rôle qu'il a tenu pour que le Sénégal, qui était une colonie française depuis 1895, obtienne son l'indépendance.

Il affronta le général De Gaulle, à la veille du référendum de 1958, avec un discours mémorable dans lequel il exprima tout haut, l'aspiration de tous les peuples d'Afrique en ces quelques mots : « Nous disons indépendance, unité africaine et confédération ».

Très surpris, De Gaulle lui répondit en ces termes : «Si vous voulez l’indépendance, prenez-là». Une page de l’histoire venait d’être tournée, car deux ans après, le 4 avril 1960, le Sénégal ira à l’indépendance.

50 ans après les indépendances, ce que l'on retient aujourd'hui est que cet homme a contribué à la libération du Sénégal. Cependant, les intérêts des grands de ce monde sont toujours présents en Afrique, ce qui n'es,t en aucune manière, favorable au développement économique du continent tellement les termes des échanges sont déséquilibrés. La France conserve toujours sur le sol africain des bases militaires : au Sénégal, en Cote D'ivoire, au Tchad, en Centre Afrique, au Gabon, à Djibouti.

 

Ndella FAYE

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.