sans papier »

sans papier


La normalisation du travail illégal

Vendredi, 17 Juin, 2016
Logo

Sebastien PEIGNEY secrétaire national  de l’Union syndicale Solidaires parle des problèmes que rencontrent les travailleurs sans-papiers pour être reconnu et  obtenir un titre de séjour. Ces difficultés sont souvent dues à  l’employeur qui ne les déclare pas mais aussi du système lui-même.

 Deux lois importantes sur le droit d’asile et le droit du séjour modifient le fonctionnement des préfectures en France, il n’y a pourtant eu aucun débat malgré que cela touche des centaines de millier de sans-papiers. D’autre part un avis a été  rendu par le conseil économique social et environnemental en 2015 concernant les travailleurs détachés.

Hongrie : la peur de l’autre

Mercredi, 18 Septembre, 2013
Logo

Avec 198 000 étrangers dans un pays de 10 millions d’habitants, la Hongrie est loin d’être un pays d’immigration massive. Cela n’empêche pas l’extrême droite de faire des immigrés les boucs émissaires de la crise pour accroitre leur influence.

La Hongrie compte environ 10 millions  d’habitants et s’est ouvert à l’immigration internationale à la faveur du changement systémique en 1989. Le 21 décembre 2007, la Hongrie a rejoint l’espace Schengen. Mais même s’il ya eu certains développements positifs dans les domaines de la rétention et de l’accès au marché du travail, la directive d’accueil n’a pas encore été entièrement transposée dans la législation nationale. En conséquence, de nombreuses dispositions actuelles du droit d’asile ne répondent pas encore aux normes minimales requises par la directive de l’UE.

Cauchemar grec pour les sans papiers mineurs

Lundi, 16 Septembre, 2013
Logo

Parmi les migrants retenus contre leur volonté dans une Grèce devenue la zone tampon de l’Europe forteresse, une catégorie se révèle particulièrement précaire : celle des enfants non accompagnés.


Ce pays qui ne devait être qu’un point de passage vers l’eldorado européen est devenu pour beaucoup une prison à ciel ouvert. Si peu partagent la langue ou le pays d’origine, tous ont en commun d’être venus sans parents, souvent dans l’idée de rejoindre des proches en Europe. Arrêtés par la police après une périlleuse traversée de la frontière gréco-turque, les migrants mineurs isolés sont ensuite relâchés – la loi grecque interdisant les expulsions de mineurs non accompagnés de leur famille – ou envoyés dans des structures d’accueil.

 

Plus de droits pour tous !

Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

En militant pour la régularisation des travailleurs sans papiers, Danielle Simmonet, membre du Parti de Gauche, entend défendre l’ensemble des travailleurs en France.

Il y a une réelle hypocrisie concernant les régularisations de travailleurs sans papiers.