sénégalais »

sénégalais


A quand la fin du mépris envers les tirailleurs sénégalais ?

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Ils ont sacrifié leur jeunesse pour que le pays des Droits de l’Homme prospère… En dépit de leurs sacrifices, durant les grandes guerres menées par la France, ni les livres d’histoire, ni l’Etat Français, ni la population ne reconnaissent l’apport de ces valeureux aînés que l’on appelle « Indigènes ». Pourquoi a-t-on gelé les pensions de ces héros ? Pourquoi faut-il que les anciens combattants du foyer « Adoma » de Bondy (93) réclament encore leur dû ?


A quand la fin du mépris envers les tirailleurs sénégalais ?

Ils ont sacrifié leur jeunesse pour que le pays des Droits de l’Homme prospère… En dépit de leurs sacrifices, durant les grandes guerres menées par la France, ni les livres d’histoire, ni l’Etat Français, ni la population ne reconnaissent l’apport de ces valeureux aînés que l’on appelle « Indigènes ». Pourquoi a-t-on gelé les pensions de ces héros ? Pourquoi faut-il que les anciens combattants du foyer « Adoma » de Bondy (93) réclament encore leur dû ?

Moulin Rouge : Blancs en salle, Blacks à la plonge !

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

François Masson, Conseiller d’insertion d’une mission locale pour l ‘emploi de Paris, reçoit, le 16 novembre 2000, une offre d’emploi du Restaurant du Bal du Moulin-Rouge : «Cherche commis de salle âgé de 18 à 22 ans, débutant, acceptant de travailler de 17 heures à 1 heure du matin.». L’entretien téléphonique, qui suit, met en évidence des discriminations flagrantes…

 

F.M : Bonjour Mme Beuzit, François Masson de la mission locale de Paris Centre, je ne sais pas si vous vous rappelez, je vous avais contacté il y a quelques mois […] parce que vous m’aviez faxé une offre d’emploi, concernant un commis de salle, vous vous rappelez ? Non ?

 

VOIX : Oui, oui…

 

F.M : Je vous appelle pour savoir s’il y avait toujours des possibilités et si vous pouvez me rappeler le profil des postes.