néonazisme »

néonazisme


L’affaire Kokou : le racisme tue

Jeudi, 9 Janvier, 2014
Logo

Gustave Kokou, étudiant en philosophie d’origine togolaise, se rendait à la gare du village de Mortefontaine-en-Thelle (l’Oise) lorsqu’il croise son voisin, David Dumont. Celui-ci, accompagné de sa concubine, lui propose alors de monter dans sa voiture…

En route, David Dumont s’arrête chez les Bonnefis, famille de sa compagne, pour la déposer. Il sort de sa voiture, une violente altercation éclate entre les concubins. Antoine, frère d’Estelle, sort de chez lui, une arme à la main, se dirige vers son beaufrère et tire. David tombe. Gustave sort à son tour de la voiture pour le secourir, il prendra lui aussi deux balles, mortelles.

 

Lorsque cette tragédie se produit, le 7 janvier 1998, une question revient incessamment : pourquoi Gustave Kokou est-il mort ?

 

Crimes racistes en Allemagne, échec de l’Etat ?

Mardi, 3 Décembre, 2013
Logo

 

 

Comment le racisme institutionnel a fermé les yeux sur un terrorisme néonazi mortel en Allemagne ?

 

 

Quand en novembre 2011 la série de crimes et le meurtre des Trios Uwe Mundlos, Uwe B ö Hnhardt und Beate Zschäpe, qui s’est appelée NSU : Nationalsozialistischer Untergrund (Société secrète nationale-socialiste, ndlr), est devenue publique, il était clair, que cette affaire criminelle serait l’une des plus marquantes de l’histoire de l’Allemagne.

 

Hitler, idole des anti-Rroms

Samedi, 5 Octobre, 2013
Logo
 

Les populations Rroms sont victimes d’une situation alarmante en Europe centrale. La France en est aux paroles, là où en République Tchèque et en Hongrie, entre travaux forcés, cocktail Molotov et pogroms, la haine est déjà passée à l’acte.

 

 

Hitler, idole des anti-Rroms

Samedi, 5 Octobre, 2013
Logo
 

Les populations Rroms sont victimes d’une situation alarmante en Europe centrale. La France en est aux paroles, là où en République Tchèque et en Hongrie, entre travaux forcés, cocktail Molotov et pogroms, la haine est déjà passée à l’acte.