Argenteuil »

Argenteuil


Le retour du Maurassisme

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Pour Faouzi Lamdaoui, élu municipal d'Argenteuil dans le Val d'Oise, combattre l'extrême droite ne se résume pas ) combattre le FN. Il dénonce la frange de la droite républicaine qui s'est laissée envahir par la xénophobie. 


Le Sarkozysme s’est toujours affirmé comme une volonté de puissance publique, dirigiste et sécuritaire, moteur de l’ultralibéralisme économique, avec un patronat de droit divin, dans une société de contrôle et de surveillance. Cette idéologie marque un retour historique, au sommet de l’Etat, du nationalisme maurrassien, protectionniste et xénophobe. Les déclarations intempestives, les coups d’éclat médiatiques, les effets d’annonce ne sont que des écrans de fumée, des mises en scène de diversion.

Un maire élu par 10% de ses habitants, c'est possible ?

Lundi, 15 Août, 2011
Logo

 

Le sociologue Didier Lapeyronie affirme : "un maire élu par seulement 10% de sa population". Question : D'où un élu tire-t-il sa légitimité ?


Prenons une ville comme Le Blanc Mesnil. La liste ayant obtenu le maximum des suffrages au second tour des élections municipales de 2008 (43,91 %, triangulaire) fait 5 589 voix. Pourtant la population totale de cette ville s’’élève à près de 50 975 habitants (INSEE, 2008). Le Maire a donc été élu par 10,96% des habitants de sa ville. A Argenteuil en 2008, le Maire a été élu par 14 000 voix tandis que la commune compte 104 000 âmes (14% des habitants). Alors quoi ? Déni de démocratie ?

Pourquoi un tel écart ?

Portrait : Philippe Doucet

Lundi, 17 Août, 2009
Logo

Issu du monde paysan havrais par son père et ouvrier par sa mère, pur produit de l’école républicaine, à 48 ans Philippe Doucet est  depuis 2008 à la tête de la 3ème ville d’Ile de France : Argenteuil (Val d’Oise). Rencontre.

« Une élection se gagne dans l’union et non pas dans la division »…Tel est le maître mot de Philippe Doucet, maire PS d’Argenteuil (95), lorsqu’il évoque son élection aux dernières municipales.