Koundjoro Gabriel KAMBOU (Ouagadougou- Burkina Faso) »

Koundjoro Gabriel KAMBOU (Ouagadougou- Burkina Faso)


« L’avenir de l’Afrique appartient aux africains. »

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Les 10 et 11 juillet dernier l’Afrique en général et le Ghana en particulier étaient en liesse d’accueillir le "Fils prodigue" devenu l’homme le plus puissant du monde. Devant le parlement ghanéen, Barack Obama s’est adressé à l’Afrique et aux africains et qui mieux que lui pouvait mettre les pays africains face à leurs responsabilités?

D’entrée de jeu, le premier président noir des Etats-Unis d’Amérique Barack Obama, a reconnu son appartenance à la famille africaine, appelé ses « pays frères » à se forger leur avenir, et invité ses pairs à suivre l’exemple du Ghana. « Après tout, j’ai du sang africain dans les veines, et l’histoire de ma famille englobe aussi bien les tragédies que les triomphes de l’histoire de l’Afrique dans son ensemble. Nous devons partir du principe qu’il revient aux africains de décider de l’avenir de l’Afrique.

Ouagadougou, symbole du chaos universitaire ouest africain

Lundi, 16 Novembre, 2009
Logo

Chaque jour qui passe voit l’université de Ouagadougou sombrer un peu plus dans la léthargie. Depuis des années déjà. On est bien loin de l’espoir d’en sortir. Succession d’incompétences, de manque de sagesse ou de mauvaise volonté, notre institution universitaire est désormais sur ses fesses…dans la boue.

L’état de santé de l’université de Ouagadougou s’est considérablement dégradé un certain 17 juin 2008 au matin. Ce jour là, face à une marche d’étudiants des UFR SEA (Sciences Exactes Appliquées) et SVT (Sciences de la Vie et de la Terre), il leur fut opposé un dialogue atypique : gaz lacrymogènes, balles blanches et réelles, courses poursuites et débandade totale dans tout le campus. La conséquence de ce choix du raccourci de la violence fut la fermeture de l’université, le déguerpissement des locataires de cités U et la fermeture de tous les restaurants universitaires.