Julia Moumon »

Julia Moumon


Les boîtes de nuit condamnées pour discrimination

Jeudi, 16 Janvier, 2014
Logo

Sur cette carte figure une trentaine d'affaires de discrimination en discothèque. Leur point commun est d’avoir chacune abouti à une victoire c’est-à-dire une condamnation en justice. Comme le montre ce répertoire d’affaires en justice, la discrimination s’exerce partout en France. Aucune région n’est épargnée. C’est pour cela que nous organisons régulièrement des testing dans tout le pays. Afin que ceux qui s’appliquent quotidiennement à bafouer les principes de la République doivent répondre de la justice. La discrimination n’est pas un mythe. Elle fait bel et bien partie du quotidien de nombreuses personnes, bien trop nombreuses… Avant même le logement ou l’emploi, dès l’entrée d’une discothèque les jeunes sont susceptibles d’être discriminés au motif qu’ils n’ont pas la bonne couleur, pas la bonne gueule.

 

Discriminations en discothèque : retour sur une grande victoire

Mercredi, 15 Janvier, 2014
Logo

Le testing est un outil de lutte contre les discriminations car il est le seul qui permette de fournir une preuve de discrimination reconnue par la loi. Cependant, celui-ci est en réalité très peu accepté par les magistrats qui le plus souvent estiment qu’il ne crée pas une preuve à part entière. Pourtant l’affaire que nous relatons ci-après va à contre-courant de cette tendance et montre qu’il est possible de faire condamner quelqu’un qui discrimine grâce au seul testing.

 

Le testing est un outil de lutte contre les discriminations car il est le seul qui permette de fournir une preuve de discrimination reconnue par la loi. Cependant, celui-ci est en réalité très peu accepté par les magistrats qui le plus souvent estiment qu’il ne crée pas une preuve à part entière.

 

Pourtant l’affaire que nous relatons ci-après va à contre-courant de cette tendance et montre qu’il est possible de faire condamner quelqu’un qui discrimine grâce au seul testing.

 

Aide Juridictionnelle : Tous les chemins mènent à Rome

Mardi, 5 Novembre, 2013
Logo

 

En Italie comme en France, l’aide juridictionnelle existe pour garantir à chacun l’accès au droit pour se défendre ou lancer une procédure juridique en vertu de l’égalité de tous devant la loi. Toutefois, il s’agit d’une aide financière pouvant être octroyée à condition de remplir des critères précis. Dans les deux pays, ces critères sont de deux natures : le statut administratif du demandeur et sa condition économique. Néanmoins d’un Etat à l’autre les conditions exigées varient. L’Italie notamment a mis en place une aide plus complète et moins discriminante à la disposition d’un certain nombre de personnes.

 

Le paradoxe français : à trois euro près…