Aubervilliers anonymise


Mardi, 26 Mars, 2013
Logo

La ville d’Aubervilliers (93) a mis en place l’anonymisation des candidatures de HLM et milite pour plus de transparence dans l’attribution de ses logements sociaux, comme l’a expliqué Soumia Zahir, élue et administratrice de l’OPH (Office Public de l’Habitat) d’Aubervilliers.

 

Dès sa campagne électorale, l’équipe municipale s’est engagée à assurer la transparence des attributions de logements. Elus en mars 2008, nous avons mis en place dès juin 2008 un plan local de prévention et de lutte contre les discriminations à Aubervilliers.

 

Aujourd’hui nous avons 4 600 demandeurs de logement et nous attribuons environ 250 logements par an. Nous avons donc à faire face à une pénurie des logements. Une commission s’est créée, non plus dans le bureau du maire, mais dans une salle de la municipalité deux fois par mois.

 

L’apport d’un tel dispositif pour une ville et ses habitants, c’est tout simplement d’éviter le clientélisme politique. Tous les ans nous publions un bilan des attributions par critères dans le journal municipal et sur le site internet de la ville. Je vais le dire d’une manière très crue, en 2008 à Aubervilliers, certains immeubles en centre-ville étaient réservés aux blancs.

 

Aujourd’hui, quand on me présente des rapports où on me mentionne la nationalité, j’envoie systématiquement des lettres aux travailleurs sociaux, aux communes parce que je ne vois pas pourquoi la nationalité nous intéresse dans l’attribution d’un logement. Un jour, le maire d’une commune m’a répondu : « Je souhaite cependant, vous faire observer que la nationalité est un fait légal et qu’il est parfois impossible d’exposer une situation sans y faire référence. »

Je suis d’accord avec lui, la mention de la nationalité ne peut être discriminatoire aux yeux de la loi. Mais je ne suis pas d’accord quand il dit qu’il est parfois impossible d’exposer une situation sans y faire référence. Non on n’a pas besoin de connaitre la nationalité des demandeurs pour attribuer un logement.

 

 

Soumia Zahir

 

 

 

Soumia Zahir

Conseiller municipal délégué  Prévention des expulsions et suivi du droit au logement opposable auprès de Ugo LANTERNIER Charte locale de lutte contre les discriminations, droits des femmes et femmes victimes de violences conjugales (Maison des femmes) élue (logement)

 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.