Saint Herblain : une rencontre avec l’histoire


Jeudi, 28 Mars, 2013
Logo

Le déjeuner avec Saadane Chahitelma qui était accompagné de Farida Rebouh, élue à la mairie de Saint-Herblain, a été une vraie rencontre.

Les marcheurs ont rencontré Saadane Chahitelma, pilier de la Fédération Nationale des Maisons des Potes ainsi qu’une élue à la politique de la ville, Farida Rebouh à l’occasion d’un déjeuner. Les différentes possibilités pour la création de nouvelles maison des potes au sein du département ont été évoquées. A Saint Herblain ou à Nantes, il est clair que de nombreux esprits volontaires et désireux de faire changer les choses sont présents.

 

Rencontrer Saadane Chahitelma a été un moment particulier, enrichissant humainement mais également historiquement. Marcheur en 1983, il fait partie de ceux grâce à qui la lutte antiraciste a percée en France. Il a ainsi évoqué les débuts d’une histoire et d’un engagement dont trente plus tard, les marcheurs continuent à faire partie. Mais ce n’est pas tout. Saadane a tenu  à raconter aux marcheurs une partie de la séparation consomée entre l’Algérie et la France au titre de l’acteur qu’il a été.

 

Pour les marcheurs, il a s’agit d’une étape particulière car elle a permis de voir que, certes, il y a des choses à faire mais qu’il est important de se mobiliser comme ceux qu’ils l’on fait avant nous si nous voulons changer la donne et être entendu. Ne

 pas abandonner, pour ceux qui ont été avant nous afin de montrer que leur combat n’est pas vain et  avance toujours ainsi que pour ceux qui viendront afin de leur donner la force et le souffle pour continuer.

 

 Slimane Tirera

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.