Karima Delli


Lundi, 15 Février, 2010
Logo

 

Originaire de Tourcoing (59), diplômée de Sciences politiques, Karima Delli incarne cette jeune génération qui souhaitent impulser une nouvelle manière de faire de la politique.

 

Fraîchement élue députée Européenne sur la liste « Europe Ecologie » en juin dernier, cette jeune femme, âgée de trente ans, a fait ses premières armes en politique chez les Verts aux côtés de Noël Mamère. En effet, séduite par son discours lors de la campagne présidentielle de 2002, elle adhère au parti en 2005 parce que « pour moi l’écologie, contrairement aux idées reçues, c’est une pensée globale où injustice environnementale et sociale sont systématiquement liées » et d’ajouter « les écolos, c’était donc normal ! ». Très vite, elle devient Secrétaire Fédérale des jeunes verts et crée avec des « copains » la zone d’écologie populaire c’est-à-dire introduire l’écologie dans les quartiers. Issue d’un milieu ouvrier et 9ème d’une famille de 13 enfants, Karima Delli se bat pour que ces classes populaires ne soient plus les premières victimes, ne soient plus condamnées à habiter à côté des usines, à acheter de la malbouffe en raison de leur précarité et ainsi renverser la tendance ! Militante active et passionnée, elle s’engage, parallèlement, aux côtés des collectifs « Sauvons les Riches » et « Jeudi Noir » pour deux raisons.

La première c’est son arrivée à Paris : « lorsque j’ai débarqué à Paris en 2004, j’ai dû vivre dans un 7 m² et j’ai pris conscience qu’il était impossible de payer aussi cher pour si petit ! » ; la seconde, c’est cette nouvelle forme de militantisme générée par ces collectifs : « Notre génération est là pour faire de la politique autrement, en somme faire émerger dans le débat public des thématiques par le biais d’actions novatrices » et d’ajouter « être élu ce n’est pas faire de la politique pour les gens mais avec les gens ». Son avenir ? Elle n’en sait trop rien… La seule chose qui compte aujourd’hui c’est de remplir sa mission au parlement européen : se battre pour faire avancer la problématique du logement, du revenu maximal ou encore celle des inégalités environnementales et sociales avec pour unique but celui de réveiller les consciences et de faire avancer les choses….

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.