Régularisons les travailleurs sans papiers. La réponse de J-L Mélenchon


Dimanche, 20 Mai, 2012
Logo

Le Front de Gauche (FG) défend déjà cette proposition. Il est urgent de régulariser l’ensemble des personnes en situation administrative irrégulière, à commencer par les travailleuses et travailleurs sans papiers afin de solder la situation laissée par la droite.

Le Front de Gauche (FG) défend déjà cette proposition. Il est urgent de régulariser l’ensemble des personnes en situation administrative irrégulière, à commencer par les travailleuses et travailleurs sans papiers afin de solder la situation laissée par la droite. L’ensemble des salariés a intérêt à ces régularisations afin de mettre un terme à cette délocalisation sur place qui vise à tirer vers le bas les salaires et les conditions de travail de tous les salariés. Le FG est de plus favorable à l’établissement d’un titre de séjour unique de 10 ans. Nous exigeons également de rétablir le droit au séjour pour raison médicale et le respect du droit au regroupement familial.
Nous défendons la dépénalisation du séjour irrégulier et la fermeture des centres de rétention afin que cesse la chasse aux migrants. Nous voulons mettre un terme aux accords bilatéraux qui conditionnent les aides aux maîtrises des flux migratoires. Nous nous engageons à lutter contre l’Europe forteresse et à Frontex, la police des frontières.
Le FG établira également un nouveau code de la nationalité, fondé sur le respect intégral et automatique du droit du sol et un droit à la naturalisation facilité.
Le FG s’engage à abroger les lois successives sur l’immigration depuis 2002 et à procéder à une refonte du CESEDA (Code de l’Entrée, du Séjour des Etrangers et du Droit d’Asile, ndlr). Le droit d’asile devra être scrupuleusement respecté, déconnecté des politiques migratoires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.