Maison en paille


Dimanche, 28 Octobre, 2012
Logo

Dans ce sketch des Lascars Gays, si la maison en paille senvole en un souffle, le loup, lui, est victime des pires préjugés du fait de sa religion.

 

Sur scène un JUGE et un AVOCAT, nous sommes au tribunal.

IMAGE 1 : La balance de la justice

 

JUGE : Affaire suivante, la maison en paille a connu un second souffle, faites entrer l’accusé !

 

PISTE 1 : musique de faite entrée l’accusé 

Un loup arrive, pose son cuir, et s’arrête.

 

JUGE : Bonjour monsieur LE LOUP, asseyez vous !

LOUP : AOUUUUUUUUU ?

JUGE : ICI ! Silence ! M. le loup, je vois dans votre dossier que vous avez déjà détruit des maisons à plusieurs reprises et que…

AVOCAT : Objection votre honneur, mon client est accusé pour un « «nouveau souffle », en aucun cas il n’a été donné coupable pour les affaires précédentes, évitons les amalgames je vous prie !

JUGE : Objection accordée, j’appelle à la barre les trois victimes de cette affaire.

 

PISTE 2 : thème musical des 3 petits cochons

 

JUGE : Bonjour messieurs, déclinez vos identités.

3 COCHONS : Klauss, Franz et Jean-Pierre !

JUGE : Jurez-vous de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité ?

3 COCHONS : Je le jure !!! (salut Nazi)

JUGE : D’après votre dossier vous êtes trois frères, votre mère est une… grosse cochonne, en plus d’être frères vous êtes voisins, et vous vivez donc tous ensemble à l’extrême droite de la foret, c’est bien cela ?

3 COCHONS : OUAINNS !!! (Grognement de cochon)

COCHON 1 : Nous avons travaillé sur nos maisons tout l'été, pendant que notre cher voisin lui, s'est reposé, fait la fête, profité des Assedics, comme tous ses semblables et…

JUGE : Bref venons-en au fait ; Monsieur LE LOUP, il vous est reproché dans la nuit du 16 au 17 avril, d'avoir soufflé sur la maison d’un de ces petits cochons…

COCHON 2: Il a soufflé sur ma maison parce qu’il voulait me manger.

AVOCAT : Objection votre honneur, tout ça n’est que mensonge !!

JUGE : Avez-vous des preuves !

LOUP : Ben ouais, je ne mange pas de porc, je suis musulman !

JUGE : objection accordée ! Faite entrer le témoin, le Petit Chaperon Rouge.

 

PISTE 3 : thème musical Lolita

Cyril arrive en Chaperon Rouge version coincée du 16ème.

 

JUGE : Bonjour madame… monsieur  madame ?

CHAPERON : Non mademoiselle.

JUGE : Jurez-vous de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité ?

CHAPERON : Je ne jure jamais, question de politesse !!!

JUGE : Vous habitez vous aussi à l’extrême droite de la foret…

CHAPERON : Ah non moi je viens de Neuilly, la ville du Petit Poucet !

JUGE : Nous vous écoutons…

CHAPERON : J’étais en train de ramener de la confiture à ma grand mère quand j’ai vu Le Loup souffler sur la maison, j’ai vu les tuiles tomber, les briques voler…

AVOCAT : Objection votre honneur, je rappelle qu’il s’agit d’une maison en paille !!

JUGE : Objection accordée ! Nous voulons la vérité mademoiselle.

CHAPERON : Mais on s’en fout, moi j’en ai marre de traverser la forêt dans un climat d’insécurité ! De toute façon les loups c’est tous les mêmes, c’est des voleurs et des menteurs qui trainent en bas des arbres, il faut les mettre en cage.

COCHONS 3 : Elle a raison, Il a rien à faire ici ce loup, il nous vole notre pain, il faut le renvoyer chez lui dans les montagnes, on a qu'à le mettre dans une charrette et le reconduire à l'orée du bois...

JUGE : Silence ! La parole est à la défense…

AVOCAT : Monsieur le juge, messieurs les jurés, mon client est victime de préjugés. A vous entendre, il est coupable de tout. Alors allons-y les dents de la mer c’est lui, le tsunami c’est lui, et les deux tours le 11 septembre, c’est lui aussi qui les aurait soufflées ???

JUGE : Calmez-vous, j’aimerais entendre un nouveau témoin, faites entrer la chèvre de monsieur Seguin.

 

PISTE 4 : Julien Clerc

 

JUGE : Bonjour monsieur…

CHEVRE : Non moi c’est « Missieurs » !

JUGE : Vous êtes donc la chèvre de monsieur Seguin.

CHEVRE : Non moi c’est la chèvre de Gad Elmaleh !

JUGE : Bon, nous vous écoutons !

CHEVRE : LE LOUP est innocent !

JUGE : D’accord mais avez-vous une preuve de ce que vous avancez ?

CHEVRE : Oui, Je me souviens très bien de la nuit du 16 au 17 avril, cette nuit-là je voulais gambader gambader gambader, je voulais aller me faire de nouveaux amis, respirer de l’air, je voulais m’expanouir ! Mais j’avais un problème c’est que j’étais attachée !

JUGE : Et alors ?

CHEVRE : Et alors j’ai appelé au LOUP… pour qu’il me détache. Et Mon ami LE LOUP est venu me détacher, et je vous jure monsieur le juge qu’il n’a rien soufflé du tout car on a passé toute la nuit ensemble à gambader !

LOUP & CHEVRE : gambader gambader gambader… 

JUGE : Silence ! Ce témoignage constitue un alibi incontestable, je déclare LE LOUP innocent !

 

La chèvre et le loup se prennent dans les bras.

 

JUGE : Affaire suivante «  ce matin, un lapin a tué un chasseur ».

 

PISTE 5 : ce matin un lapin a tué un chasseur.

 

Tout le mondechante en remontant « ce matin un lapin a tué un chasseur ! ».

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.