Assurons la sécurité et l’émancipation des femmes victimes de violence


Jeudi, 21 Mars, 2013
Logo

Dès la fondation de la Fédération des Maisons des Potes, la cause des femmes des quartiers était bien présente.

C’est quelque chose qui est vraiment très très présent dans le réseau des Maisons des Potes. Et si nous tenons cette table ronde aujourd’hui c’est parce que nous pensons que le combat n’est pas terminé. Le choix de notre revendication, sur les moyens, sur la création de lieux d'hébergement d'urgence pour les femmes victimes de violences s’est fait de façon très précise.  Nous avons chiffré le fait que c'est dans toutes les communes de plus de 30 000 habitants qu’ils doit y en avoird. On la fait parce que le planning familial l'a fait il y a trente ans

 

Aujourd'hui il y a encore des difficultés ) chercher des financements pour pérenniser des structures d’accueil. L'enjeu pour nous c'est de donner des moyens à des équipes militantes, de tenir sur la durée et si l'Etat prend l'engagement de garantir des moyens financiers pour des structures dans des communes de plus de 30 000 habitants, bien sûr il faudra qu'il se concerte avec le ministère du logement pour la mise à disposition d'appartements. Il y a une volonté pour nous d'être vigilant sur le fait que les moyens soient garantis par l'Etat, parce qu'il y a une loi qui a été votée à l'unanimité, mais les moyens derrière n'ont pas été mis sur la table.

 

Samuel Thomas

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.